PACA la 4ème région la plus touchée par la pauvreté

© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP

Selon une récente étude de l'INSEE, 805500 personnes vivaient sous le seuil de pauvreté en 2010 en PACA, soit 16,3 % des habitants, avec donc un niveau de vie inférieur à 964 euros. Le Var (14,7 %) et les Alpes-Maritimes (14,4 %) présentent des taux légèrement supérieurs à la moyenne nationale.

Par Olivier Le Creurer

La pauvreté est inégalement répartie sur le territoire métropolitain. Les taux de pauvreté dans les trois régions les moins touchées (Alsace, Pays de la Loire et Bretagne) sont près de deux fois inférieurs à ceux enregistrés dans les trois régions les plus concernées (Corse, Nord-Pas-de-Calais et Languedoc-Roussillon). Paca reste en 2010 la quatrième région la plus touchée mais sensiblement en deçà du trio de tête, qui affiche des taux de pauvreté supérieurs à 19,4 %.


Les familles monoparentales les plus exposées

Les familles monoparentales sont les plus exposées à la pauvreté : en Paca, 33,1 % des personnes vivant dans une famille monoparentale sont pauvres, soit une proportion deux fois plus élevée que dans l'ensemble de la population. Les familles nombreuses et les personnes seules sont également très concernées. Enfin, les jeunes de moins de 19 ans sont les plus touchés par la pauvreté : en Paca, 23,7 % d'entre eux sont considérés comme pauvres. C'est 3,6 points de plus que la moyenne nationale.
 / © IGN - INSEE 2013
/ © IGN - INSEE 2013

Le Var et les Alpes-maritimes au dessus de la moyenne nationale


Hormis les Hautes-Alpes (13,6 %), tous les départements de la région enregistrent un taux de pauvreté supérieur à la moyenne nationale. Le Vaucluse est le plus touché (19,1 %), au 9e rang des départements français selon ce critère. Le département des Bouches-du-Rhône se caractérise également par un taux de pauvreté élevé (17,7 %), tandis que celui des Alpes-de-Haute-Provence (15,8 %) se situe en deçà de la moyenne régionale. Le Var (14,7 %) et les Alpes-Maritimes (14,4 %) présentent des taux légèrement supérieurs à la moyenne nationale. Les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes font partie des départements dans lesquels les inégalités de niveau de vie sont les plus marquées. Dans les Alpes-Maritimes, le niveau de vie des plus aisés est un des plus élevés de métropole. Dans les Bouches-du-Rhône, c'est le niveau de vie des plus défavorisés qui est particulièrement faible. Ce dernier est cependant légèrement supérieur à celui du Vaucluse.

Sur le même sujet

Les + Lus