• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Trafic de cocaïne pour la Côte d'Azur et la Calabre: quatre hommes écroués

Cinq trafiquants présumés d'un réseau international de cocaïne et de cannabis, qui approvisionnait la région de Cannes sur la Côte d'Azur et la Calabre en Italie, ont été mis en examen cette semaine. Au cours des deux années d'enquête, 800 kilos voire une tonne de drogue, ont été comptabilisés.

Par Olivier Le Creurer avec l'AFP

Le réseau de drogue en provenance du Maroc a été "totalement démantelé" à l'issue d'une enquête de deux années, menée par la Section de recherches de la gendarmerie de Marseille et ses détachements de Fréjus et de Cannes.

Quatre hommes déjà écroués

Quatre hommes ont été écroués et le cinquième a été placé sous contrôle judiciaire, entre mercredi et vendredi. Un sixième complice, déjà incarcéré pour un autre délit, doit encore être entendu par le juge d'instruction de Grasse chargé de l'enquête, Jean-Pierre Murciano.
Au cours des deux années d'enquête, 800 kilos voire une tonne de drogue, ont été comptabilisés.
Les trafiquants présumés sont âgés de 25 à 45 ans, a précisé une source proche de l'enquête. Ils utilisaient des véhicules d'une marque japonaise, achetés en Belgique puis transformés aux Pays-Bas, afin de convoyer du haschich ou de la cocaïne dans des caches de 150 kilos, aménagés dans des doubles planchers. Quelques armes, de fortes sommes d'argent, de nombreux véhicules et des documents ont été saisis à l'occasion de ce coup de filet.

Propriété à Mougins

Une propriété avec piscine située à Mougins (Alpes-Maritimes), achetée avec les bénéfices du trafic, pourrait être saisie dans les prochains jours, selon une source proche de l'enquête. Les suspects avaient été interpellés en début de semaine dans les régions d'Annecy en Haute-Savoie, et dans les régions d'Aix-en-Provence et de Cannes dans le sud de la France.
Le dernier homme écroué vendredi, un ressortissant tunisien, né en 1967 et recherché dans son pays pour enlèvement, est le chef présumé du réseau. Le pilote de l'une des voitures, un Tunisien d'origine turque âgé d'une quarantaine d'années, a été interpellé dans un camping de la région aixoise.

Un autre membre du réseau avait pour sa part perdu accidentellement trois kilos de cocaïne après avoir franchi cette année un barrage de police à Cannes.

Un réseau démantelé par les mêmes enquêteurs en 2012 et auquel participaient des suspects de cette nouvelle affaire devrait être jugé pour un trafic international de drogue en novembre dans les Alpes-Maritimes.

Sur le même sujet

Jacques Desaunay (06)

Les + Lus