Baccalauréat: la région Paca compense la baisse des bourses au mérite

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghsilaine Milliet avec AFP
Durant les épreuves du bac philo à Canne
Durant les épreuves du bac philo à Canne © Photo MaxPPP/Nice matin

La région Paca, présidée par Christian Estrosi (LR), a décidé d'accorder aux boursiers obtenant une mention Très bien au baccalauréat, une aide de 900 euros annuels pendant trois ans, compensant la baisse de la bourse au mérite annoncée en 2015.

La baisse de la bourse au mérite annoncée l'an dernier sera compensée par une aide de 900 euros annuels aux boursiers ayant obtenu la mention Très bien au baccalauréat.

A condition d'étudier dans la région

Ce dispositif, voté au conseil régional, s'adresse aux étudiants issus de milieu modeste, boursiers, et s'engageant à poursuivre leurs études dans le supérieur dans la région, précise la délibération adoptée par les élus régionaux.
Cette aide complémentaire, mise en place à compter de la rentrée 2016,devrait  bénéficier à environ 750 jeunes, selon la région.
Lors de la campagne des élections régionales, six chefs de file des Républicains,
dontChristian Estrosi, s'étaient engagés à compenser la baisse des bourses au mérite
pour les étudiants.

Une requête en référé

Le gouvernement avait annoncé la fin de cette bourse au mérite en 2013 dans le cadre d'un redéploiement des aides étudiantes. Lorsqu'en juillet 2014, une circulaire du ministère avait programmé la suppression progressive de ces bourses dans le cadre d'un redéploiement des aides étudiantes, une association avait déposé une requête en référé.
Le Conseil d'Etat avait suspendu provisoirement cette circulaire en octobre 2014, jugeant qu'il y avait un "doute sérieux sur la légalité" de cette disposition, et en février 2015 une autre circulaire avait rétabli la bourse au mérite.
Finalement, un décret paru au Journal officiel en mai 2015 avait annoncé la division par deux du montant de la bourse, de 1.800 à 900 euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.