Aix-en-Provence : Maryse Joissains condamnée à six mois de prison avec sursis

La cour d'appel de Montpellier vient de rendre son arrêt, et condamne Maryse Joissains, maire d'Aix-en-Provence, à six mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité. 
Maryse Joissains, maire LR d'Aix-en-Provence
Maryse Joissains, maire LR d'Aix-en-Provence © MaxPPP/ Pierre ROBERT
La maire Les Républicains d'Aix-en-Provence, comparaissait devant la cour d'appel de Montpellier pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêt. L'arrêt vient d'être rendu, il condamne Maryse Joissains à six mois d'emprisonnement avec sursis, et un an d'inéligibilité. 

Contactée par téléphone, l'une de ses avocats, Maître Sophie Obadia, précise qu'ils forment "immédiatement un pourvoi en cassation". 

La peine principale, prononcée par la cour d'appel de Montpellier, a été divisée par deux par rapport au réquisitoire de l'Avocat Général, et la peine complémentaire, divisée par dix : il demandait la confirmation de la peine prononcée en première instance, à savoir, un an de prison avec sursis, et dix ans d'inéligibilité. 
 
Maryse Joissains, est notamment condamnée pour avoir indument promut son chauffeur, en qualité de conseiller, alors qu'il figurait à la 43e place sur une liste dressée par ordre de mérite. Cette promotion avait été annulée par le conseil d'état. 

Dans un communiqué, Maryse Joissains fait savoir "que cette décision judiciaire reste sans incidence sur son choix de se représenter, ou non aux prochains élections " municipales de 2020. 

Son pourvoi en cassation étant suspensif, rien n'empêche en effet Maryse Joissains de briguer un 4ème mandat à la mairie d'Aix-en-Provence. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société