Arles : deux militants anti-corrida écopent d'une amende de 750 euros avec sursis

Deux militants anti-corrida condamnés à une amende avec sursis pour avoir perturbé la corrida à Arles le 9 septembre dernier
Deux militants anti-corrida condamnés à une amende avec sursis pour avoir perturbé la corrida à Arles le 9 septembre dernier

Deux militants anti-corrida étaient jugés cet après-midi devant le tribunal de Tarascon. Ils écopent d'une amende de 750 euros avec sursis. Ils étaient poursuivis pour avoir perturbé la corrida à Arles le 9 septembre dernier

Par Ludovic Moreau

Joël Cessio et Peter Janssen, deux militants anti-corrida, ont été jugés ce lundi à 14 heures devant le tribunal de Tarascon (Bouches-du-Rhône). Ils étaient accusés d'avoir perturbé la corrida à Arles (Bouches-du-Rhône) le 9 septembre dernier. 

On s'en sort bien, seulement une amende avec sursis et un rappel à l'ordre... Ca me rappelle surtout qu'il faut que nous soyons prêts à recommencer

a déclaré Joël Cessio, à la sortie du tribunal.
L'affaire remonte au début de la féria d'Arles, le 9 septembre dernier. Après la mise à mort du premier taureau du torero surnommé El Juli, les deux militants Joël Cessio et Peter Janssen ont fait irruption dans l'arène, avec des inscriptions anti-corrida marquées sur le torse. Ils ont été rapidement maîtrisés, interpellés par la police et placés en garde à vue.
Les militants anti-corrida veulent poursuivre leurs combats, ils appellent déjà à un rassemblement devant les arènes de Nîmes (Gard), le 18 mai 2018.

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus