Arles : le melon se déguste aussi en automne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau

La saison du melon n'est pas terminée, au contraire, certaines espèces se cultivent jusqu'au 15 octobre. La qualité et la quantité sont au rendez-vous, mais le marché reste très difficile face aux multinationales

Il a une belle couleur orange et un goût sucré. La météo clémente de l'arrière-saison a permis d'obtenir un melon de grande qualité. Un melon différent des autres, en effet, en 5 mois, plusieurs espèces de cette cucurbitacée se sont succédé.
Julien Perez est producteur de melons dans le Pays d'Arles, il en produit 2000 tonnes par an. Vendu 1 euro le kilo en moyenne, le chiffre d'affaires est insuffisant pour équilibrer son budget. Les multinationales sont pointées du doigt. Depuis quelques années, ces distributeurs ont acheté des terrains et sont devenus également producteurs. Face à un marché très concurrentiel, ces multinationales ont cassé les prix et mis les petits producteurs en grande difficulté.

durée de la vidéo: 01 min 46
Derniers melons de provence