Pas de visa pour ces artistes russes programmés au festival Les Suds d'Arles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Deumier .

Quatre musiciens russes et leur producteur devaient être à Arles, ce vendredi soir, au festival les Suds. Mais la France a refusé de leur donner un visa. Pourtant, le spectacle n'est pas annulé. L'un des musiciens était déjà là. Il montera sur scène avec une traductrice.

Ils jouent la musique traditionnelle du Caucase, sillonnent les montagnes pour enregistrer des sons. Leur groupe est emblématique de la musique circassienne et porte le nom de JRPJEJ. Ce qui n'est pas suffisant pour avoir un visa.

Ils sont Russes et le consulat français à Moscou n'a pas souhaité délivrer le visa leur permettant de voyager. 

Le festival Les Suds avait pourtant programmé leur concert ce vendredi soir, à 19h30, dans la Cour de l'Archevêché, devant 400 personnes.

"Il existe des doutes raisonnables quant à votre volonté de quitter le territoire des états membres avant l'expiration du visa", justifie le consulat.

"Il nous arrive d'attendre des visas jusqu'au dernier moment, mais là, on est tombés de haut", commente Frédérique Miguel, attachée de presse du festival.

Zaur Nagoev, flûtiste, violoniste et percussionniste, ne fait pas partie de la formation de façon permanente. Il avait demandé son visa en Hongrie. Celui-ci étant accepté, il est arrivé à Paris il y a quelques jours. le voilà seul, à Arles. "Ils sont tous déconfis. Ils ont attendu très longtemps le visa, ils étaient inquiets et stressés. Tout était prévu pour le concert."

Zaur Nagoev ne connait pas la vraie raison du refus. "Je ne suis pas surpris, la politique a une influence sur tous les citoyens, dont les artistes. Même si la population n'a pas de lien avec le gouvernement."

Ce soir, sur scène, il "fera de son mieux, la culture et la musique doivent rapprocher les gens, contrairement à ce qu'il se passe". "Je vais jouer tout seul pour un groupe de cinq personnes," ironise l'artiste, qui ressent une vraie pression.

Une traductrice est à ses côtés. Mais il n'appuiera pas sur cette décision pendant son introduction. L'artiste n'a pas envie de parler politique.

Le reste du groupe a l'intention de faire appel de cette décision du consulat de France à Moscou.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité