• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent le portrait de Macron dans la mairie de Beaurecueil

Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent le portrait de Macron dans la mairie de Beaurecueil / © France 3 Provence-Alpes / Alban Poitevin
Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent le portrait de Macron dans la mairie de Beaurecueil / © France 3 Provence-Alpes / Alban Poitevin

Des militants écologistes des collectifs Action-Non-Violente-COP21 de Marseille et d'Aix-en-Provence se sont emparés du portrait officiel du président Macron dans la mairie de Beaurecueil.  les activistes entendent ainsi dénoncer "l'inaction du président face à l'urgence climatique et sociale".

Par Marc Civallero

Ce matin, mercredi 6 mars, une quinzaine de membres de militants écologistes des collectifs Action Non Violente-COP 21 de Marseille et Aix-en-Provence se sont emparés du portrait officiel du président Macron dans la mairie de Beaurecueil dans les Bouches du Rhône.

Brandissant des banderoles où l’on pouvait lire « Climat, justice sociale : où est Macron ? » ou encore « Climat, justice sociale, Macron a décroché, décrochons le! », les militants entendent ainsi dénoncer " l'inaction d'un président qui se contente de beaux discours face à l'urgence climatique et sociale ".

Reportage Alexandre Lepinay et Alban Poitevin

Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent un portrait de Macron dans la mairie de Beaurecueil

Leur action vient s’ajouter aux 15 actions de réquisition qui ont déjà eu lieu dans la France entière ces deux dernières semaines comme par exemple à Lyon, Paris, Biarritz, Ustaritz dans les Pyrénées-Atlantiques, Saint-Jean-de-la-Ruelle dans le Loiret ou encore Jassans-Riottier dans l'Ain.

Ces militants du climat estiment que  les mesures pour lutter contre le dérèglement climatique sont déjà connues, ils réclament notamment :
 
- La réduction radicale de nos émissions de gaz à effet de serre au lieu de les augmenter comme ce qui se passe actuellement en France
- Laisser les énergies fossiles dans le sol au lieu d’autoriser Total à explorer pour en trouver de nouvelles
- Mettre en place des politiques d’économies d’énergie et de mobilité douce au lieu de continuer à faire des autoroutes et à développer le transport aérien
-Partager les richesses et lutter contre l’obsolescence programmée au lieu de produire toujours plus
-Préserver les terres agricoles de la bétonisation 
- Relocaliser et réguler au lieu de ratifier des traités internationaux qui mettent en péril l’environnement et la santé des citoyens.

 

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus