Cassis : manifestation contre les rejets d'Altéo

Près de 300 manifestants se sont réunis  ce matin dans la calanque de Port-Miou, à Cassis, pour réclamer l'arrêt total des rejets de l'usine Altéo de Gardanne, dans les eaux du parc national des calanques..

© Photo Sophie Accarias
Réunis en collectif de citoyen, près de 300 manifestants se sont donnés rendez-vous ce matin à la calanque de Port-Miou, à Cassis, située à quelques centaines de mètres seulement du lieu de rejet dans la mer, des eaux industrielles d'Altéo.
L'usine de Gardanne, qui fabrique de l'alumine, est depuis longtemps dans le collimateur des associations de protection de l'environnement. Après avoir déversé durant des décennies des boues rouges en plein coeur du littoral des calanques, l'usine a extrait les boues pour ne rejeter que des eaux non colorées. 
© Photo Sophie Accarias

Des rejets "toxiques"

Mais pour les manifestants, les rejets restent hautement toxiques, et sont chargés de métaux lourds, comme le mercure et le plomb.
Ils craignent que cela ne déclenche d'ici quelques années, un scandale semblable à celui de l'amiante.
Les manifestant réclament l'arrêt pur et simple des rejets d'Altéo.
© Photo Sophie Accarias

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter