• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Fos-sur-mer : 2 femmes évacuées en urgence par hélicoptère d’un navire de croisière

L'hélicoptère Panther de la Marine Nationale a procédé à une double évacuation hier soir au large de Fos-sur-mer. / © photo d'archives ©Marine nationale
L'hélicoptère Panther de la Marine Nationale a procédé à une double évacuation hier soir au large de Fos-sur-mer. / © photo d'archives ©Marine nationale

La Marine Nationale a réalisé deux évacuations médicales par hélicoptère mardi soir, au large de Fos-sur-mer pour porter secours à deux passagères d’un navire de croisière. L’une probablement victime d’une fausse couche, l’autre d’une appendicite.
 

Par Eric Ambrosini

C’est vers 20h hier soir que le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée (Cross Med) a été alerté par un paquebot de croisière, le Costa Favolosa appartenant à la compagnie Costa Croisières. Une demande d’assistance médicale d’urgence alors que le navire se trouvait à environ 75 km au large de Fos-sur-Mer.

Une première urgence : une possible fausse couche

L’intervention concernait une femme enceinte âgée de 36 ans. Selon les premiers éléments téléphoniques recueillis par le SAMU, celle-ci semblait être victime d’une fausse couche.

La décision a été prise de faire décoller l’hélicoptère Panther de la Marine nationale basé à Hyères. A son bord une équipe médicale de l’hôpital Sainte-Musse situé à Toulon.

Une deuxième urgence : présomption d’appendicite

Alors que les secours se portaient sur zone, un deuxième appel d’urgence médicale était émis du même navire. Cette fois pour porter secours à une autre passagère. Une femme de 46 ans présentant les symptômes d’une appendicite.

L’opération coordonnée par le Cross Med a nécessité deux voyages entre Toulon et le paquebot de croisières soit plus de 3 heures de vol avec ravitaillement sur la base aéronautique navale de Hyères.

Les deux patientes ont été évacuées vers l’hôpital Sainte-Musse où elles ont été prises en charge par des agents hospitaliers.
 

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus