Cet article date de plus de 7 ans

Incinérateur de Fos : les déchets redirigés vers Septèmes et les Pennes-Mirabeau

La réunion organisée ce matin au siège de Marseille Provence Métropole avait pour but d'organiser en urgence le traitement des 1100 tonnes produites chaque jour dans la CUM. Elles seront traitées sur les décharges de Septèmes-les-Vallons et les Pennes-Mirabeau. 
Une première réunion technique a eu lieu ce matin à Marseille après l'incendie de l'incinérateur de Fos-sur-Mer. Trois jours après le sinistre, les ordures ménagères de la communauté urbaine s'entassent dans deux fosses, l'une au nord et l'autre au sud de Fos-sur-mer et il était urgent d'organiser le transfert des déchets vers des décharges du département.
C'est chose faite : les 1100 tonnes de déchets produits quotidiennement au sein des 18 communes de MPM seront dirigées vers deux décharges des Bouches-du-Rhône à Septèmes-les-Vallons et aux Pennes-Mirabeau.

12 camions par jour

L'acheminement se fera par camions alors qu'habituellement le transport des ordures se fait par train. Dans l'urgence douze semi-remorques vont devoir acheminer les déchets vers les deux décharges à raison de plusieurs dizaines de rotations par jour. La tache s'avère délicate car les routes qu'ils emprunteront ne sont pas toujours calibrées pour le passage de  ces semi-remorques. 
Les élus communautaires tablent sur une remise en route de l'incinérateur de Fos d'ici 8 à 15 jours.  Ils devraient être fixés ce jeudi. 
Une deuxième réunion est prévue cet après-midi, à Ia sous-préfecture d'Istres cette fois, pour aborder les questions des risques de pollution liée à l'incendie.

Les explications de Joel Raffin, directeur général des services de MPM et Eugène Caselli président de MPM : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie