Ils dépouillaient les personnes âgées : un trio marseillais interpellé

© DANNY MOLOSHOK / MaxPPP
© DANNY MOLOSHOK / MaxPPP

70 victimes et 150 000 euros de préjudice : trois malfaiteurs ont été arrêtés après avoir volé par ruse des personnes âgées dans toute la région. Leur tactique était bien rodée pour abuser de leurs proies.

Par Mariella Coste

Vols par ruse

Ils sont trois, un couple et un homme originaires de Marseille, ils ont sévi dans toute la région.
Leurs victimes : les personnes âgées. Leur méthode : abuser de leur confiance.
Ils ont été interpellés en flagrant délit à Montpellier, et écroués la semaine dernière.

Les malfaiteurs ont abusé de la fragilité des personnes âgées en jouant sur la confiance, pour les berner et dérober les effets personnels dans les appartements et obtenir les codes bancaires.

La confiance en 2 temps...

Le trio était particulièremebnt organisé, rodé et spécialisé : leur stratagème était répété chez toutes les victimes, en 2 temps : l'un des individu arrivait à s’introduire chez une personne âgée, une fois la confiance établie dérobait les objets et notemment des cartes bleues. Immédiatement après un autre membre du trio contactait la victime en se présentant comme policier pour déclarer à la victime que les objets étaient retrouvés, dont la carte bleue et qu'il fallait vite lui donner le code... 
La suite est simple : le compte bancaire était vidé...

Le trio de mlafaiteurs, connu des services de police, a fait plus de 70 victimes et 150 000 euros de préjudice.

Un groupe de policiers spécialisés

C'est une série d’infractions dans le 1er trimestre commis à Marseille qui a mis sur la piste des policiers spécialisés de la Direction Départementale de la Sécurité Publique des Bouches-du-Rhône. 

Le "Groupe de lutte contre la délinquance astucieuse" s'occupe de lutte contre les infractions de type fausse qualité, vols aux distributeurs automatiques souvent au préjudicice de personnes vulnérables ou âgées.
Le trio a fait des victimes dans plusieurs départements, à Lyon, Cannes Antibes Nice Marseille ou encore Aix-en -Provence. Une information judiciaire a été ouverte.

Petit rappel de la police : il ne faut jamais donner son code de carte bancaire à quiconque !!!

Sur le même sujet

Un simulateur de chute libre installé à Monaco

Près de chez vous

Les + Lus