La splendeur de Canaletto sur les cimaises du centre d'art Caumont à Aix-en-Provence

Publié le Mis à jour le

L'Hôtel de Caumont dans le quartier Mazarin, à Aix-en-Provence, ouvrait au public début mai après de très longs mois d'une restauration minutieuse. Pour célébrer cette réouverture au public les conservateurs ont choisi de lui offrir une rétrospective du peintre vénitien Canaletto. 

Le nouveau lieu culturel d'Aix-en-Provence, Caumont centre d'Art,  consacre sa première exposition au peintre italien Canaletto, le maître vénitien du XVIIIème siècle.

Un lieu, une histoire

Trois cents ans après sa construction, l’Hôtel de Caumont qui connut plusieurs vies, voit renaître les fastes de sa décoration d’origine, grâce à un travail de restauration unique. Après avoir vécu sa vie fastueuse au contact des grandes familles locales, l’hôtel devient un lieu-clé de l’histoire de la Résistance, durant la seconde guerre mondiale, puis entame une troisième vie sous le signe des arts, lorsque la ville d’Aix-en-Provence le rachète en 1964 pour y implanter le Conservatoire national de musique et de danse Darius Milhaud.

Une nouvelle mission

Aujourd'hui, sous l’impulsion de son nouveau propriétaire, Culturespaces, il devient Centre d’Art et s’apprête à écrire une nouvelle page culturelle de son histoire. L'édifice maintenant restauré dans le respect des règles de conservation classiques, s'est vu ajouter huit salles d'expositions au deuxième étage, un auditorium pouvant recevoir une centaine de personnes - un aménagement qui lui permet de devenir un lieu dédié à la culture ouvert au plus grand nombre, véritable passerelle entre son passé illustre et l'art en mouvement. Chaque année, ce sont donc deux grandes expositions temporaires consacrées aux plus grands artistes, d'hier et d'aujourd'hui, qui y seront proposées.



Canaletto, Rome, Londres, Venise

Pour cette première inaugurale au Centre d’art de Caumont, c’est une exposition monographique consacrée au maître vénitien du XVIIIème siècle, Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto que nous sommes conviés. Rendu célèbre par sa maîtrise de la « veduta » - vue, Canaletto maîtrise comme aucun l’étude des effets lumineux et atmosphériques – son séjour en Angleterre à cet égard, l’amènera à modifier sa palette et sa touche.

Un jeu de loupes

D’abord décorateur de théâtre, il devient le plus prolifique vedutiste de son temps, laissant près de 900 œuvres, dont l’essentiel consacré aux lieux plus ou moins connus de Venise, à ses festivités et à ses lumières. Il travaille parfaitement la "perspective", en se servant de la camera obscura (chambre optique). Grâce à un jeu de loupes savamment orientées, l’appareil, souvent placé sur une barque, l’objectif face au sujet choisi, offrait un champ de vision et une précision de transcription uniques à l’époque.

Exposition "Canaletto, Rome, Londres Venise, le triomphe de la lumière"
jusqu'au 13 septembre 2015


Caumont Centre d’Art
3, rue Joseph Cabassol
Aix-en-Provence

Voir notre article sur le Blog de la Com