La station de primatologie de Rousset : des primates au service de la recherche

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laure Bolmont

Le dossier de la semaine nous emmène dans un lieu méconnu au pied de la Sainte-Victoire où vivent 500 singes originaires d'Afrique et d'Asie, principalement des babouins. Ils évoluent en semi-liberté dans cette station de primatologie unique en Europe qui accueille une dizaine de chercheurs par an.

Dans un parc de 18 hectares, sous les arbres, au pied de la Sainte-Victoire, vivent 500 singes originaires d'Afrique et d'Asie, principalement des babouins. Les primates évoluent en semi-liberté dans cette station de primatologie unique en Europe qui accueille des chercheurs venus de toute la France avec chacun un sujet d'étude différent.

Créée en 1991 par le CNRS, cette station de primatologie de Rousset, à quelques kilomètres d'Aix-en-Provence, est destinée à l'élevage et à la production de babouins pour les besoins de la recherche.

De très nombreuses études ont déjà fait l'objet de publications scientifiques à travers le monde, comme celles,récentes, sur l'orthographe ou la culture cumulative.

 

La semi-liberté permet aux chercheurs de reconstituer les structures communautaires et les groupes sociaux que les primates connaissent dans la nature. Les singes sont ainsi utilisés pour des études comportementales mais sont aussi particulièrement utiles pour la recherche médicale du fait de la ressemblance de leur système biologique avec celui de l'homme.

Adrien Meguerditchian, primatologue et chercheur au laboratoire de psychologie cognitive de Marseille, Sandrine Mélot, vétérinaire, Valérie Moulin, animalière responsable d'élevage, Christophe Arnoult, directeur de recherche au CNRS de Grenoble, et Romain Lacoste, directeur-adjoint de la station ont accepté de répondre à nos questions :



500 primates à l'étude au pied de la Sainte Victoire


Il existe seulement deux stations de ce type en France, la seconde étant implantée près de Strasbourg, toutes deux oeuvrant dans la plus grande discrétion au service de la science. L'expérimentation animale, sujet sensible dans l'hexagone, est très encadré par la loi européenne même si des activistes s'y opposent et tentent de faire bouger les lignes.   
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité