25 millions d'euros, la facture des épreuves de voile des JO 2024 à Marseille fait débat

Les épreuves de voile des JO 2024 se dérouleront sur la base nautique du Roucas aménagée en marina olympique. / © Thalia Sauvaget/MAXPPP -
Les épreuves de voile des JO 2024 se dérouleront sur la base nautique du Roucas aménagée en marina olympique. / © Thalia Sauvaget/MAXPPP -

25 millions d'euros, c'est ce que va coûter la marina du Roucas Blanc qui accueillera les épreuves de voile des JO de 2024 à Marseille. Le dossier discuté ce lundi au conseil municipal a suscité de vifs débats sur la facture à payer par les contribuables marseillais.

Par AV, AFP

D'ici 2024, le stade nautique du Roucas-Blanc sera aménagé sur 6 hectares allant des plages du Prado à l'hancien hôtel Palm Beach pour accueillir les épreuves de voile des JO de Paris en 2024. La marina olympique, située dans le 8e arrondissement de la ville, va coûter 25 millions d'euros.

Débats sur la répartition

Les collectivités territoriales vont endosser la plus grosse part, 22 millions soit 88%, l'État ne participant qu'à hauteur de 3 millions d'euros.

Le montant de la facture a fait réagir la gauche marseillaise au conseil municipal ce lundi matin. Elle juge "scandaleux que l'État aide moins Marseille que Paris pour les JO de Paris". Selon le socialiste Benoît Payan, la répartition du coût devrait être "tout l'inverse" : 85% à la charge de l'État et du privé, 15% pour les collectivités territoriales.
Pour le maire LR Jean-Claude Gaudin, "il faut distinguer les équipements provisoires et définitifs", et "les équipements de la marina seront pérennes et feront partie de l'héritage des JO au bénéfice des Marseillais". 

Amendement rejeté

L'amendement de la gauche a été rejeté par le conseil municipal, qui a adopté la convention avec l'organisme national chargé des travaux liés aux JO.

Outre une tribune d'au moins 5 000 places imposée par le CIO, les aménagements prévoient notamment 600 places de bateaux, le double du nombre actuel, et la création de locaux neufs pour les activités municipales, le pôle France de voile et  l’Unité de Surveillance et de Prévention sur le Littoral de la Police Nationale.  

Quatre candidats en lice

La mairie a retenu quatre entreprises de BTP  pour la réalisation du projet, Bouygues Sud-Est construction, Eiffage, Léon Grosse et Travaux du Midi. Les quatre candidats retenus vont présenter une offre et le lauréat devrait être choidi au 1er semestre 2020.

Une période de concertation est ouverte jusqu'au 25 septembre 2019 inclus. Un registre destiné à recevoir les observations est mis à la disposition du public à la mairie du 4ème secteur et à la Direction Générale Adjointe Urbanisme Foncier et Patrimoine. Le dossier est par ailleurs consultable sur le site de la Ville.  

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024.
   
   

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus