Bouches-du-Rhône : les festivals ont leurs secrets pour se maintenir cet été

Alors que l'épidémie de Covid-19 impacte particulièrement le monde de la culture, quelques festivals ont décidé de se maintenir cet été. D'une autre manière, en s'organisant différemment, en devevant même virtuels pour certains.

Festival international de piano de la Roque d'Anthéron (13).
Festival international de piano de la Roque d'Anthéron (13). © Jean Eric Ely / MaxPPP

A Marseille, le festival de Jazz des cinq continents ne fêtera pas ses 20 ans comme prévu initialement.

Certes, les têtes d'affiches comme Ibrahim Maalouf ont accepté le report de leur prestation à 2021.

Toutefois, l'équipe organisatrice s'est accrochée pour conserver une programmation de concerts dans une ambiance intimiste.

Mais pour cette année particulière marquée par la crise sanitaire, le festival prendra plutôt la forme de rendez-vous cet été, dans une ambiance "jazz club de plein air" selon les termes de son directeur Hughes Kieffer. 

Les musiciens invités sont des artistes provençaux de dimension internationale.

"Nous sommes subventionnés par de l'argent public local, il était normal pour nous de soutenir les artistes locaux" poursuit Hughes Kieffer.  "Cela fait trois mois qu'ils ne se produisent plus sur aucune scène, c'est l'occasion de leur faire retrouver leur public".

La villa Gaby qui domine la Corniche accueille tous les mercredis soirs le public dans ses jardins suspendus. Selon les règles sanitaires strictes, pas plus de 150 personnes sont attendues, par groupe maximal de dix personnes.

Le cinéma l'Alhambra a également proposé un rendez-vous avec une soirée ciné-concert le 28 juin dernier.

Le Mucem, fidèle partenaire du festival, s'est joint également à la programmation pour les concerts d'août. Dont le dernier sera donné le dimanche 28 août par David Walters trio.

Scène ouverte aux pianistes provençaux

Le festival de la Roque d'Anthéron a dû revoir aussi l'ensemble de sa copie, mais n'a pas baissé les bras pour cet été.

2020 devait marquer les 40 ans du festival International de piano. Si l'anniversaire ne sera fêté que l'an prochain, une programmation a tout de même été mise en place avec des artistes français et régionaux.

Après cette si longue période, nous avons unanimement besoin d’être consolés, soulagés

explique, en guise de préembule, Jean-Pierre Onoratini, le président du Festival.

L'équipe organisatrice a donc fait appel à des musiciens de talent comme Bertrand Chamaillou ou Célimène Daudet : "ce sont les meilleurs passeurs d’émotions. Et c’est ce dont nous avons tous besoin", rajoute le président.

Deux scènes "immergées en pleine nature" permettront d'accueillir, toujours dans les strictes mesures sanitaires, une soixantaine de représentations, avec en moyenne deux ou trois concerts par jour. Du 1er au 20 août.

Le tarif unique pour les concerts en journée, ou en soirée, fait partie des nouveautés.

Radicalement différent, en digital et 3D !

Le festival de Tomorrowland qui a lieu chaque année en Belgique, passe à une version totalement digitale cette année. C’est une adaptation radicale à la situation sanitaire. Les organisateurs veulent du monde, comme d’habitude. Mais cette fois-ci, ils mettent la barre plus haut.

Tomorrowland
Tomorrowland © Tomorrowland

"Nous pensons que nous allons accueillir au moins un million de personnes à travers le monde pendant notre week-end de festival", espère Michiel Beers, fondateur de Tomorrowland.

Le rendez-vous est fixé au week-end du 25-26 juillet.

Pas besoin de se déplacer pour assister aux nombreux concerts. Il suffit d’acheter son billet et de rester chez soi devant son ordinateur pour ne pas manquer les animations interactives et les concerts digitaux. Sur scène : les meilleurs DJ internationaux donnent rendez-vous dans des décors psychédéliques, issus du monde du jeu vidéo.

« Tomorrowland Around The World est le résultat d'un gigantesque travail d'équipe de centaines de personnes qui ont travaillé jour et nuit pendant plusieurs semaines en vue de créer une expérience de divertissement interactif sans précédent », explique Michiel Beers.

Pour ne pas perdre un zeste de ce spectacle, voilà ce que conseillent les organisateurs :

montez une tente et installez un grand écran dans votre jardin, décorez votre balcon ou organisez une soirée dans votre salon (à condition que cela puisse se dérouler dans les conditions de sécurité prescrites par les autorités locales).

La vidéo de présentation rassemble déjà 2,5 millions de vues. Le festival digital promet du grand spectacle.

Outre une programmation musicale bien équilibrée, il y aura toutes sortes d'autres expériences interactives à choisir, y compris des webinaires, des jeux et des ateliers axés sur les thèmes lifestyle, food, fashion, ainsi que la Tomorrowland Foundation.

Tout le monde est invité évidemment. Mais pas sûr que toutes les générations se reconnaissent dans ce programme...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs coronavirus santé société partenariats
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter