• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Ces comportements dangereux qui se multiplient sur l’autoroute

Le téléphone au volant n'est pas le seul comportement dangereux en hausse sur l'autoroute. Photo d'illustration. / © Jean-François Frey/MaxPPP
Le téléphone au volant n'est pas le seul comportement dangereux en hausse sur l'autoroute. Photo d'illustration. / © Jean-François Frey/MaxPPP

Début juillet, la Sanef a alerté sur l'augmentation des comportements dangereux des conducteurs sur autoroute. Le constat est valable dans le sud, il suffit de voir ces quelques exemples pris sur l'A 50 entre Marseille et Aubagne.

Par AV

Sur la trentaine de kilomètres d’autoroute qui séparent Aubagne et Marseille et qu’empruntent des milliers d’automobilistes matin et soir pour se rendre au travail, les comportements dangereux au volant sont quotidiens. Excès de vitesse, queue de poisson, téléphone au volant.... mais pas seulement.

Pas plus tard que ce dimanche midi, on a pu croiser un scooter roulant sur la bande d’arrêt d’urgence. « Croiser » en effet car il circulait en sens contraire. Sans « craindre Degun » et à bonne vitesse pour rejoindre la bretelle d’accès précédente. Tranquille….

Samedi matin, c’est une jeune femme dans sa mini qui posait nonchalamment son mascara pour se faire un regard de biche, le visage tendu vers son miroir intérieur.
On sait que téléphoner au volant multiplie le risque d'accident par 4 à 6. Par 20 quand les yeux sont braqués sur les SMS ? Qu’en est-il du maquillage dans le rétroviseur ?

Inapproprié et dangereux

Il n’y a pas de statistiques à ce sujet mais ce comportement « inapproprié et dangereux » peut être sanctionné d’une amende de 75 euros.

Tout conducteur doit constamment se tenir en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent.

précise le code de la route.

Que dire alors de cette voiture dont les fenêtres laissaient s’échapper quatre bras tétanisés par l’effort tentant de maintenir en place un large matelas mal accroché sur le toit.

Le conducteur donnait son coup de main, gardant l’autre sur le volant. Quitte à se priver, comme d’autres d’ailleurs, de cette option pourtant bien utile et généralisée sur tous les véhicules, le clignotant.

La fête sur l'autoroute

La palme revient sans doute à ces jeunes gens « insouciants » qui n’ont pas trouvé mieux que de rouler lentement de front bloquant ainsi des centaines de voitures sur les trois voies de l’autoroute pour célébrer un mariage, musique à fond et des filles dansant et chantant à tue-tête assises aux fenêtres des voitures du cortège….  Les caméras de surveillance de l'autoroute ont-elles capté ce moment festif ?

Les conducteurs provençaux sont-ils pires qu’ailleurs ? C’est une idée largement partagée. Et finalement peut-être bien méritée. Une chose est sûre : l'inattention et les manœuvres dangereuses ont représenté près d’un tiers des accidents mortels sur autoroute en 2018 en France.
 

Sur le même sujet

Albert Filippi (06)

Les + Lus