INSOLITE. Des mots doux pour une chasse aux oeufs de Pâques pas comme les autres à Marseille

Selon la tradition de Pâques, les cloches déposent des oeufs en chocolat dans les jardins. Mais à Marseille, un papa a eu l'idée d'organiser une chasse aux oeufs originale avec sa fille. Ils invitent les promeneurs à trouver de vrais oeufs de poule, symboles de paix et d'espoir.

Une chasse aux oeufs de Pâques originale à Marseille.
Une chasse aux oeufs de Pâques originale à Marseille. © Romain Perich

Charlie n’est pas une petite fille qui gobe tout. Surtout pas que les œufs de Pâques viennent avec les cloches. Et pour cause. Les œufs, elle les gobe avec son père et ensemble ils vont les cacher dans Marseille. Chacun porteur d’un mot manuscrit.

"On mangeait pas mal d’œufs tous les deux et on les a gardés au fil de l’année. Arrivé le jour de Pâques, on s’est dit on va marquer des mots dessus et on va les cacher dans Marseille, voir s’il y a des gens qui les retrouvent", raconte Romain Perich, le papa de Charlie, 10 ans.

"On les dépose et on prend une photo. Et de temps en temps, on repasse pour voir s’ils sont toujours là…. Des fois on ne retrouve que des bouts de coquilles…".  

Un oeuf à mot doux caché sur la plage de Borely.
Un oeuf à mot doux caché sur la plage de Borely. © P.R

"L’idée, c’est de cacher des œufs vides, pour ce côté fragile des petits mots qu’on pose dessus"

La solidarité, l’amour, ce sont des choses qui sont fragiles comme la coquille d’œuf, des choses qu’il faut préserver et auxquelles il faut faire attention...

Romain Perich

Père et fille ont perpétué cette tradition pascale depuis 2015, sauf en 2020, année blanche à cause du confinement.

Courage, pardon, joie, famille, sage, mer, soleil, écoute, volonté, rêve, bonheur… ils ont dissimulé environ trois douzaines d’œufs à messages ces deux derniers jours.

Ouvrez l'oeil si vous vous promenez du côté du parc Pastré, sur les plages du Prado ou dans le quartier de Vauban. 

© Romain Perich

On peut retrouver d'autres photos sur le compte Instagram oeufdepaques_13.  

Pour Romain, la fête de Pâques est avant tout une occasion d'aller vers les autres. Rien de religieux dans sa démarche. "C’est vraiment se servir du prétexte des oeufs de Pâques pour recréer du lien, partager et s’ouvrir aux autres", souligne-t-il.

Ils espèrent juste que les promeneurs les ramasseront ou les photographieront pour les partager sur les réseaux sociaux.

Pour Romain et Charlie, la chasse aux œufs peut commencer... sur la toile.... pour voir si leurs messages de paix et de joie ont, comme ils l'espèrent, contribué à combattre un peu la morosité ambitiante.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société tradition culture