Grève du 5 décembre : la journée de mobilisation en Provence-Alpes contre la réforme des retraites

A Marseille, certains sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône sont en grève. / © Jean-Louis Boudart / FTV
A Marseille, certains sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône sont en grève. / © Jean-Louis Boudart / FTV

Les étudiants, les salariés du public et du privé participent à une journée de grève interprofessionnelle jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites. Le mouvement s'annonce suivi. Un point sur la mobilisation en Provence-Alpes.

Par Jean Poustis

A Manosque, les salariés du privé et du public sont dans la rue depuis 14h15.
A Marseille vers 13h30, les cortèges CFT et FO se sont rejoints Porte d'Aix avant de se disloquer vers 14h. Aucun incident n'a été signalé lors de l'ensemble de la manifestation.

25.200 selon la police, 150.000 selon la CGT

Ils étaient 25.200 personnes selon la police, 150.000 selon le syndicat CGT.

Avocats, sapeurs-pompiers, soignants, travailleurs du privé, fonctionnaires, enseignants, étudiants ou retraités, différents secteurs étaient représentés.
Les cortèges se sont rejoints Porte d'Aix. / © Jean-Louis Boudart
Les cortèges se sont rejoints Porte d'Aix. / © Jean-Louis Boudart
A Aix-en-Provence, des centaines de personnes ont arpenté les rues contre la réforme des retraites.

A Digne-les-Bains, ils étaient près de 2.000 à battre le pavé.

A Avignon, plus de 5.000 manifestants ont pris par à la mobilisation ce jeudi 5 décembre.
A Gap, près d'une centaine de manifestants défilent en centre-ville, ils sont rassemblés au rond-point de l'Europe.
A Marseille, des dizaine de milliers de personnes sont partis du Vieux-Port destination le Mucem. A midi, le très gros cortège se dirige vers la porte d'Aix. 
Des enseignants font partie des fonctionnaires mobilisés sur cette journée de grève contre la réforme des retraites. Selon le ministère de l'intérieur, le taux de gréviste atteint au niveau national 51,15% dans le primaire et 42,32% dans le secondaire. Selon les syndicats, 70% des enseignants du primaire sont en grève.

 Il y a "75% de grévistes dans les collèges et les lycées, c'est historique", a déclaré Sophie Vénétitay du Snes-FSU à l'AFP.Les sapeurs-pompiers du service départemental d'incendie et de secours participent également à la manifestation.
A Martigues, le rond-point de Brico Depôt vient d'être débloqué à 10h, il était occupé depuis 6h.

Dans l'académie d'Aix-Marseille, il y a 75 % de grèvistes parmi les 1151 enseignants de collège et lycée de 39 établissements.
A Gap, la gare est fermée, comme le montre sur les réseaux sociaux une journaliste du Dauphiné Libéré. Aucun train ne circule dans le département des Hautes-Alpes.
A Marseille, les urgences sont en grève comme le démontre cette photo de Coralie Bonnefoy sur les réseaux sociaux.
La gare Saint-Charles est déserte depuis ce matin.
Une quarantaine de personnes bloquent le dépôt RTM de La Rose. Des cars sont également à l'arrêt à la gare Saint-Charles depuis 8h.
Depuis 4h, à Marseille, des conducteurs de bus, de tramways et mécaniciens de la RTM sont présents devant l'un de leur dépôt.
Toujours à Marseille, de nombreux étudiants de la faculté Saint-Charles bloquent l'entrée des locaux. Des lycéens font le piquet de grève devant le lycée Thiers. 
Des lycéens devant leur établissement de Thiers / © Marc Civallero / FTV
Des lycéens devant leur établissement de Thiers / © Marc Civallero / FTV
La CGT, FSU et FO appellent à manifester à Marseille, les cortèges se rejoindront pour un défilé unitaire dans les rues de la ville à 10 heures 30. 

A Avignon, le départ du cortège est prévu à 10h30 au niveau des allées de l'oulle. Des coupures de circulation seront réalisées au passage du cortège.
De nombreux secteurs comme les trains, les bus, les avions sont également impactés par cette grève.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus