HOMMAGE. Le journaliste, animateur et homme de théâtre marseillais Jeff Carias est mort à 52 ans, emporté par la Covid

Les témoignages sont nombreux pour saluer la mémoire de cet homme bien connu à Marseille pour son talent et son humour. Il a disparu ce samedi 10 avril 2021, après trois mois de lutte contre le coronavirus. 

Jeff Carias, photographié au "Studio" de Bertrand Hennet, à Marseille.
Jeff Carias, photographié au "Studio" de Bertrand Hennet, à Marseille. © Bertrand Hennet, Le Studio

La blague potache, la parodie, il adorait ça. Mais aujourd'hui, il a clairement manqué d'humour. Jeff Carias est mort, ce samedi 10 avril 2021, des suites de la Covid-19. 

C'est toujours un peu dur à croire, qu'on puisse mourir comme ça, à 52 ans. Qu'un petit virus à couronne finisse par avoir la tête d'un roi, dans son domaine. Ou plutôt dans "ses domaines".

Passé par France 3 Provence-Alpes, présentateur sur la chaîne LCM, auparavant publicitaire, producteur, Jeff Carias était aussi animateur dans le monde de l'entreprise, et homme de théâtre.

Il faisait également dans l'humanitaire, présidant l'association "Les enfants de Togbota", en charge d'une école maternelle au Bénin, l'un des pays les plus pauvres de la planète. 

Un mec aux cent visages, le regard doux, la barbe drue, le cheveu rare. Son principal fait d'armes sur les planches : la pièce Si Dieu le veut, qu'il a écrite et jouée face à Mina Merad, la soeur de Kad.

Il y tenait le rôle d'un employé de banque franchouillard, misogyne et raciste, victime d'un accident de la route, se présentant devant Dieu, qui ô surprise, n'est autre qu'une femme maghrébine. 

À quoi ressemble-t-il vraiment, ce Dieu, s'il existe ? Le Jeff nous voit-il de là-haut, assis qu'il est au banquet des Cavanna, des Choron et autres trublions célestes, incapables de se tenir à table ? 

Poil à gratter, oui ! Impertinent certes ; mais jamais méchant. Intelligent toujours. Sur Facebook, cette internaute a tout résumé :

Mais putain de merde 💔 ! Jeff Carias tu ne nous as pas fait ça ! ? On avait pas très bien commencé nous deux,...

Publiée par Christine Bianchi Contino sur Samedi 10 avril 2021

 

Depuis l'annonce de la terrible nouvelle, les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux. L'occasion de nous replonger avec délice dans des vidéos drôlissimes : la Mort attendra, les larmes viendront. Mais d'abord, qu'il nous soit permis de rire un grand coup.

 

J’apprends ce matin, par sms, ta disparition... la nouvelle m’attriste même si je m’y attendais ou plutôt la...

Publiée par Alexa Jacta Es sur Samedi 10 avril 2021

 

Il y a 14 ans, c’était une autre époque...#Hommage à Jeff Carias et à son immense talent. Le territoire, les...

Publiée par CCI Aix Marseille Provence sur Samedi 10 avril 2021

 

Notre préférée peut-être : cette vidéo ci-dessous, dans laquelle Jeff Carias nous présente ses voeux pour l'année 2021. Il est question du coronavirus, celui-là même qui aurait sa peau quatre mois plus tard. 

Je n’ai jamais rencontré Jeff Carias en personne, seulement des échanges téléphoniques. Nous avion été mis en relation...

Publiée par Joshua Fitoussi sur Samedi 10 avril 2021

 

 

Dans cette mise en scène, Jeff nous raconte un cauchemar dont il vient de sortir : "J'ai fait un rêve horrible ! On avait tous des masques chirurgicaux, parce qu'il y a un Chinois qui avait bouffé un truc bizarre, dégueulasse... Un animal à carapace, un mélange de hérisson et de castor... Le type a contaminé le monde entier, le seul moyen de s'en sortir, c'était de rester chez soi, toute la journée. On se faisait chier !!"

Depuis qu'il est parti, c'est sûr : on va vraiment se faire chier. "Non Jeff, t'es pas tout seul", chantait Jacques Brel ; ce sont ses proches, maintenant, qui sont tout seuls. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société