Immeubles effondrés à Marseille : du chocolat difficile à avaler

Yves Moraine, maire du 6/8 et Laure-Agnès Caradec, adjointe à l'urbanisme, lors de la soirée chocolat
Yves Moraine, maire du 6/8 et Laure-Agnès Caradec, adjointe à l'urbanisme, lors de la soirée chocolat

Mardi soir, pendant que les secouristes tentaient de retrouver les victimes ensevelies sous les décombres des immeubles effondrés de la rue d'Aubagne, la soirée chocolat des élus de la majorité à la mairie du 6/8 de Marseille a scandalisé.

Par Ludovic Moreau

L'événement n'est pas passé inaperçu et les internautes se sont indignés sur les réseaux sociaux. Mardi soir, pendant que les pompiers tentaient de retrouver des victimes, ensevelies sous les décombres des immeubles effondrés de la rue d'Aubagne, pendant que, dans la rue, les proches s'inquiétaient de ne pas avoir de nouvelles, à la mairie du 6/8, le maire de secteur Yves Moraine et l'adjointe à l'urbanisme, Laure-Agnès Caradec participaient à une soirée autour du chocolat, avec dégustation. Une soirée organisée par l'association "Partage, amitiés et fête".
 


Colère, indignation, indécence

Très vite, les internautes ont fait circuler l'information sur les réseaux sociaux. Ils ont manifesté leur colère et leur indignation.

Cet événement à la mairie du 6/8 aurait dû être annulé


Tara_Ma : "pendant que les secours tentaient de sortir les corps des victimes... M. Moraine et Mme Caradec fêtaient le chocolat" 

Michel Vincent : "les élus se gavent de chocolat en rigolant..."

SEBAO : "l'adjointe au maire passe la soirée à "bouffer" du chocolat pendant qu'on ramasse les corps"

Galerie Pelotine : "pourrions-nous avoir des explications sur cette soirée chocolat ?"

Stéphane Mari, conseiller municipal de l'opposition : "C'est à gerber"

Ce matin, au micro de France Bleu Provence, Patrick Mennucci, conseiller municipal (PS) a jugé "indécent", l'attitude des élus de la majorité municipale qui, pendant qu'ils participaient à cette soirée festive, des familles étaient dans l'inquiétude et une centaine d'habitants était évacuée de leur logement.

Sur le même sujet

Bruno Bartoccetti (06)

Les + Lus