TEMOIGNAGE. Marseille : le don de lait maternel pour les prématurés, un geste peu connu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre
Les lactarium manquent de dons de lait maternel pour approvisionner les hôpitaux. Illustration.
Les lactarium manquent de dons de lait maternel pour approvisionner les hôpitaux. Illustration. © DAREK SZUSTER /L'ALSACE/ MAXPPP

Le don de lait maternel n'est pas connu et pourtant il est essentiel pour les bébés prématurés hospitalisés. Le lactarium de Montpellier qui gère tout le sud de la France lance un appel aux donneuses. A Marseille, Fanny a décidé de faire ce geste.

Pour Fanny D., l'allaitement a été un moment de grand bonheur. Et de générosité.

Après la naissance de sa première fille, elle a donné son lait maternel. "En fait je ne savais pas que ça existait, reconnaît-elle. Elle en a eu connaissance par hasard sur son lieu de travail, elle n'était même pas enceinte.

"J'ai appris par une indiscrétion que ma directrice tirait son lait et que le lactarium venait sur place au boulot le récupérer, j'ai trouvé ça génial !".

À l'arrivée de Louise, la jeune maman veut en faire autant, mais aux séances prénatales, personne n'en parle.

"C'est moi qui en ai parlé à la sage-femme, mais elle n'a pas cherché à me pousser, c'était plus : concentrez-vous sur vous et votre bébé !". 

Un médicament pour les prématurés

Fanny n'abandonne pas pour autant son idée. Elle contacte directement le lactarium de Montpellier, qui collecte les dons pour tout le sud de la France. "Ils ont été super, ils m'ont expliqué comment faire, ils m'ont fait livrer un tire-lait et des biberons". 

Fanny a donné son lait jusqu'à la fin de l'allaitement, aux six mois de sa fille. "Ils ne m'ont jamais mis la pression, souligne-t-elle, ils m'ont dit : vous nous en donnez 2 c'est super, vous nous en donnez 100, c'est super". 

Après chaque tétée, Fanny tirait son lait et mettait les biberons au congélateur. "Quand j'avais plus de place dans mon congèl, j'appelais le lactarium et quelqu'un venait le chercher avec une glacière et un véhicule spécial." Congelé le lait peut se conserver quatre mois. 

L'expérience lui a tellement plu que Fanny l'a reconduite après la naissance de Jeanne trois ans après. 

"J'en suis très fière, surtout qu'aujourd'hui on est capable d'accompagner les très grands prématurés à 20 semaines et le don de lait maternel contribue à ce qu'ils puissent grandir dans de bonnes conditions". 

15 jours de stock seulement

Corinne Lena, puéricultrice et coordinatrice du lactarium de Montpellier ne dira pas le contraire. "Pour les prématurés, c'est un médicament et il est délivré sur prescription médicale. C'est comme un antibiotique", explique-t-elle. 

Ce lait maternel composé de colostrum et de lait est le plus adapté aux besoins de ces bébés les plus fragiles dans les premières semaines de vie. "C'est important pour leur digestion, pour leurs défenses immunitaires, les bébés seront moins longtemps hospitalisés", rappelle Corinne Lena.

Le don de lait maternel n'est pas nouveau. Pour preuve, le lactarium de Montpellier a été créé en 1985. Mais il reste moins connu que le don de sang, même s'il est tout aussi important. Fait inquiétant, les dons sont en baisse et il y a un risque de pénurie. 

"On est à flux tendus, c'est difficile de répondre à la demande, ça faisait longtemps que cela n'était pas arrivé, indique Corinne Lena. Le lactarium a actuellement 15 jours de stock.

Appel aux dons

Le lactarium lance un appel aux donneuses. Il existe quelques contre-indications (mamans transfusées, tabac, drogue, alcool, maladies virales). Les candidates au don sont soumises à un questionnaire médical et à une sérologie obligatoire.

Le lactarium de Montpellier fait des collectes dans toute la région, une à deux fois par mois. Les dons de lait maternel approvisionnent tous les grands centres de néonatalités régionaux. 

"La petite contrainte pour les mamans, c'est de stériliser le matériel, mais sinon c'est un geste simple et qui ne prend pas beaucoup de temps dans la journée", conclut Corinne Lena, qui espère un élan de générosité pour les bébés prématurés. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.