15 jours de reprise pour "Théorème Tartuffe", le spectacle de Macha Makeïeff, au Théâtre La Criée à Marseille

Si les adaptations de l’une des plus célèbres comédies de Molière sont nombreuses, Macha Makeïeff a créé une version unique aux couleurs des années 50. Une pièce à découvrir ou redécouvrir du 1er au 17 décembre à Marseille.

Après une année à arpenter les théâtres de la France entière, le Tartuffe de Macha Makeïeff reprend place dans son décor d'origine pour 15 jours. Malgré quelques changements de casting, l'originalité de la mise en scène, entre désir et imposture, continue de semer le trouble auprès des spectateurs.

Quand hypocrisie et imposture mettent en péril les liens sociaux

Le Tartuffe de Molière est un personnage qui utilise la religion et la dévotion pour tromper tout le monde et servir son propre intérêt. Il se sert notamment du père de famille, Orgon, qui avec sa mère Madame Pernelle, lui prêtent une forte affection et toute leur confiance.

Tartuffe l’a bien compris et joue l’hypocrite. Il les flatte et les séduit jusqu’à semer la discorde dans les familles.

Jeux d’apparences, faux-semblants, Macha Makeïeff trouve que cette pièce a "tous les ingrédients d’un scénario de roman noir" et c’est ce qu’elle souhaite montrer à travers son adaptation. A l’image de Black Swan, la metteure en scène a choisi un Tartuffe imposteur et vicieux, correspondant à celui de Molière, mais laissant tout de même naître un côté séducteur naïf et gracieux au personnage.

Les comédiens ont été choisis en conséquence. C’est Xavier Gallais qui a la lourde tâche de jouer ce que l'ex directrice de La Criée nomme un « ange noir ».

Dans le rôle d’Orgon, on retrouve Vincent Winterhalter. Dans celui de Madame Pernelle, Jeanne-Marie Lévy ou encore Hélène Bressiant, pour jouer Elmire.

Le casting complet est à découvrir ici.

Années 50 pour une pièce du 17ème siècle

Une famille en crise, un deuxième mariage, des adolescents perdus, des histoires de consentements et d’emprise sur l’autre… Même si la pièce a été écrite il y a de cela 4 siècles, elle est finalement assez moderne. Cet aspect contemporain, Macha Makeïeff l’a insufflé à l’ambiance esthétique de sa pièce.

On se retrouve alors dans les années 50, avec des couleurs franches, des mobiliers aux formes surprenantes, entre motifs de cercles et croisillons, marqueterie de paille et tissus colorés. Un style s’inspirant du décorateur d’intérieur Jean Royère que l’on voit d’ailleurs refleurir dans nos intérieurs actuels.

La  metteure en scène a choisi cette époque "un peu ancienne mais pas trop" pour permettre au spectateur de se projeter facilement sans pour autant se comparer aux personnages.

Clin d‘œil à Pier Paolo Pasolini

La création de La Criée s’intitule "Tartuffe Théorème". Théorème en hommage à l’écrivain et réalisateur Pier Paolo Pasolini et à son œuvre cinématographique du même nom.

Si le poète qu’il était accompagne Macha Makeïeff depuis son adolescence, son film Théorème l’a suivi dès son début de travail sur Tartuffe. Et pour cause ! De nombreuses ressemblances entre la pièce de Molière et le film de Pasolini : une grande famille bourgeoise, un personnage central mystérieux à la double personnalité, une déchirure familiale… Mais aussi une critique de la société, celle de la bourgeoisie italienne, pour Molière, celle de la religion et des mœurs et un scandale à la sortie de chacune des œuvres.

5 ans de tourments pour le Tartuffe de Molière

La pièce créée en 1664 n’a été jouée qu’en 1667 pour la première fois. En effet Louis XIV interdit à Molière de la présenter, la trouvant alors trop satirique et craignant qu’elle ne vienne entacher l’autorité de l’Eglise.

Après un remaniement des textes et un changement de costumes, Molière profite de l’absence du roi pour interpréter Tartuffe « version 2 » dans son théâtre du Palais-Royal en 1667. Retoquée cette fois-ci par l’archevêque de Paris, ce n’est qu’à partir de 1669 que « Le Tartuffe ou l’imposteur » pourra être rejoué et qu’il obtiendra un véritable succès encore intact à ce jour.

Robin Renucci, déjà 4 mois à la tête de La Criée

Depuis le 1er juillet 2022, le comédien et metteur en scène Robin Renucci a été nommé à la tête du Théâtre de la Criée de Marseille.

Il était l'invité culture de franceinfo en juin dernier. Quelles ambitions pour La Criée ? retrouvez son interview ci-après.

"Tartuffe Théorème"

Un spectacle de Macha Makeïeff

Du 1er au 17 décembre à La Criée Théâtre National de Marseille

Cliquez ici pour réserver vos billets 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité