Tags, vols, dégradations, le choc après une intrusion dans une école à Marseille

Ce week-end du 10 mai 2024, l'école Foch dans le 4e arrondissement de Marseille a été visitée et dégradée. À la suite de cette découverte, les élèves et les enseignants ne se sentent plus en sécurité. Ils réclament un dispositif adapté à mettre en place rapidement avant la fin des cours.

C'est la concierge de l'école qui a fait la découverte ce lundi 10 juin vers 6 h 45, à sa prise de service. Tag sur les murs, fournitures jetées à terre et vols de matériel, l'école Foch dans le 4ᵉ arrondissement de Marseille a été fouillée et dégradée.

"On alerte sur un problème de sécurité depuis 2015"

Des crayons, des cahiers à terre, des dessins à caractère pornographiques et autres inscriptions vulgaires et injurieuses, voilà la découverte par la concierge dans les classes du rez-de-chaussée et du 1er étage de l'école Foch à Marseille. Les parents d'élèves n'en peuvent plus, "on alerte sur un problème de sécurité depuis 2015", explique Laure Coudsi, présidente des parents d'élèves de l'école.

Ce bâtiment a une particularité, c'est un ancien lycée sur 4 étages que l'école n'occupe pas entièrement. Le rez-de-chaussée et le 1er étage sont dédiés à l'école, les autres étages accueillent des associations, des services de la mairie, "ce qui apporte un flux de passage important, une chose positive pour la mixité, mais qui apporte aussi des problèmes de sécurisation du site avec ces nombreux passages", détaille Laure Coudsi.

"Nous demandons la sécurisation immédiate du groupe scolaire" 

"Il est inacceptable que la sécurité de nos enfants et des salariés du Groupe Scolaire Michelet-Foch ne soit pas assurée par manque de considération de la problématique", indiquent les parents d'élèves.

Après inventaire, du matériel hi-fi et sonore a été volé. " Un moindre mal, lorsqu’on voit l'étendue de la visite".

Les parents d'élèves disent avoir alerté les services de la mairie, de Pierre-Marie Ganozzi, et Pierre Huguet, ainsi que le rectorat.

" La police est venue constater sur place et la directrice est allée porter plainte[...] Aucune effraction n'ayant été constatée et la concierge n'ayant rien vu ni entendu, il semblerait que les personnes se soient introduites par l'arrière du bâtiment et donc l'accès association", détaille le rectorat qui confirme les dégradations.

"La Ville de Marseille déplore ces actes de violence au sein d’un lieu dédié aux enfants et à leur apprentissage, et a porté plainte, ainsi que l’éducation nationale et l’opérateur du périscolaire", indique la mairie.

La municipalité indique également qu'elle "travaille activement au renforcement de la sécurité du système d’accès l’ensemble du site, notamment grâce à des clés à haut niveau de sécurité afin d’assurer la sécurité des locaux et permettre aux petites Marseillaises et petits Marseillais de se rendre à l’école avec sérénité".

Le bâtiment étant affecté à plusieurs usages en plus de l'école, la mairie annone réfléchir "à son utilisation future afin d’optimiser les espaces et sa gestion".

Une Assemblée Générale Extraordinaire de l’APE ce vendredi 14 juin à partir de 17 h 30 dans la cour de l’école Michelet-Foch. "Nous y évoquerons les suites à donner à cet événement et les recours que nous pouvons envisager collectivement", indiquent les parents d'élèves.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité