• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les agresseurs d'un cycliste devant le tribunal

Rouler en vélo à Marseille, un danger quasi permanent... / © Nicolas Vallauri / Maxppp
Rouler en vélo à Marseille, un danger quasi permanent... / © Nicolas Vallauri / Maxppp

Il avait été copieusement tabassé en juillet dernier pour avoir pris en photo des terrasses installées sur une piste cyclable. Les agresseurs de ce militant de la cause du deux roues étaient jugés hier devant le tribunal correctionnel de Marseille. 

Par Gilles Guérin

Hier, devant le tribunal correctionnel de Marseille, une peine de six mois ferme a été requise contre le patron d'un snack de l'avenue du Prado, à Marseille. La justice lui reproche d'avoir tabassé avec une autre personne, un cycliste qui a eu le malheur de prendre en photo les tables et les chaises installées sur une piste cyclable.

Très violente agression


Le 22 juillet dernier, Cyril Pimentier, salarié du collectif "Vélos en ville", se rend au stade Vélodrome pour y tenir un stand. Il y va en bicyclette, mais arrivé à hauteur du rond-point du Prado, il voit qu'un snack a placé sa terrasse sur la piste cyclable. Comme il a l'habitude de le faire pour le collectif, il prend des photos. Elles ne doivent pas être publiées, mais servent de base de travail pour les rapports que son association transmet à la mairie.
Mais alors qu'il est prêt à repartir, il se fait agresser très violemment..
"Je n'ai pas eu le temps de ranger mon téléphone que deux personnes sont arrivées par derrière et m'ont roué de coups, jusqu'à ce que je m'échappe 
explique Cyril Pimentel. Ce dernier se rend aux urgences, blessé notamment aux cervicales. Il en ressortira avec une journée d'ITT et une minerve.

L'audience initialement prévue au mois de décembre 2018 s'est finalement tenu hier vendredi.  
Un procès très attendu des utilisateurs de bicyclettes et de trottinettes. 
Le collectif "Vélos en ville" qui s'est porté partie civile dénonce des agressions de plus en plus fréquentes contre les cyclistes à Marseille. 

Lors de l'audience, le parquet a requis à l'encontre du patron du snack une peine de six mois de prison ferme. Concernant le deuxième agresseur, le parquet laisse au tribunal le soin d'apprécier son éventuelle culpabilité. 
Le jugement sera rendu le 14 mars prochain. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus