• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : attaque de chiens : le propriétaire interpellé, les deux staff placés à la SPA

25/06/2019 - L'un des deux chiens placés à la SPA à la suite d'une attaque en pleine rue à Marseille. / © SPA
25/06/2019 - L'un des deux chiens placés à la SPA à la suite d'une attaque en pleine rue à Marseille. / © SPA

Les deux chiens, deux mâles de race "american staffordshire, qui avaient sévèrement mordus deux personnes samedi dernier à Marseille ont été retrouvés par la police et placés à la SPA. Le propriétaire a été interpellé. L'avenir des deux chiens n'a pas été encore tranché. 

Par Marc Civallero

Samedi dernier, deux personnes, un homme d'une cinquantaine d'années et une jeune fille ont été attaqués et sévèrement mordus par deux chiens dans le quartier de la Rose, avenue de la Croix-Rouge à Marseille. 

Aujourd'hui, les deux animaux ont été retrouvés et placés à la SPA. Le propriétaire a été interpellé. L'enquête est menée par la Brigade de sûreté urbaine, division Nord de la ville.

Les deux chiens sont deux mâles de race "American Staffordshire" plus communément appelé staff, selon le président de la SPA de Marseille, Xavier Bonnard. 
 

On dit que ces chiens sont des armes, oui, si vous les éduquez mal...

"On dit que ces chiens sont des armes, oui, si vous les éduquez mal... Ces chiens, ils sont aussi gentils que les autres, il y en a de plus en plus sur le marché... Il y a très peu d'incidents avec eux", explique Xavier Bonnard. 

"Le problème, c'est que dès qu'il y a une morsure, on les médiatise... Mais si vous regardez les statistiques, les chiens qui mordent le plus ce sont les labradors ou les goldens... Ce n'est pas un problème de catégories, mais d'éducation".

Selon leur dangerosité, les chiens seront euthanasiés

Aujourd'hui, les deux chiens sont à l'isolement dans des boxes séparés à la SPA de Marseille pour protéger le personnel et les visiteurs. Xavier Bonnard nous explique la procédure qui va être suivie afin de gérer cette situation.

"On va voir si ces chiens ont reçu une éducation qui leur a donné cette agressivité ou voir s'ils sont socialement récupérables", explique-t-il. 

"Un vétérinaire comportementaliste va venir pour leur faire passer une batterie de tests afin de jauger leur dangerosité, il va émettre un diagnostic, le résultat sera envoyé au procureur et c'est lui qui prendra la décision de les euthanasier ou pas... Si la décision c'est l'euthanasie, c'est nous qui allons nous en charger". 

Les chiens n'étaient pas en règle

Lundi, le commissaire de la division Nord, Patrick Longuet, a confié l'enquête au groupe "atteintes aux personnes"un groupe spécialisé dans les affaires sensibles. 

"Nos enquêteurs se sont très rapidement mis au travail, en partant de l'hypothèse qu'il y avait dans le quartier forcément quelqu'un qui avait déjà croisé ces chiens, ils ont donc lancé une vaste enquête de voisinage. En parallèle une des victimes nous a fourni des informations".

Toujours lundi, dès le début de l'après-midi, le travail d'investigation a porté ses fruits. 

"Nous avons localisé l'appartement du propriétaire (...) situé à une vingtaine de mètres du lieu où l'attaque s'est déroulée", a expliqué Patrick Longuet.

"Nous sommes allés chez lui avec une unité canine et la SPA. Nous avons trouvé les deux staff dans la cave, les chiens n'étaient pas en règle, pas de permis de détention, pas de vaccins. Nous avons interpellé le propriétaire (...). Placé en garde-à-vue, il a reconnu les faits", a précisé Patrick Longuet

Le propriétaire devrait être déféré au parquet demain matin. Sa responsabilité civile étant engagée, il pourrait devoir financièrement rendre des comptes.
 

Le classement des chiens dangereux

Selon, le fichier I-cad, la classification des chiens susceptibles d’être dangereux est donnée par l’article 211-12 du Code Rural.

Les types de chiens susceptibles d'être dangereux font l'objet de mesures spécifiques prévues par les articles L. 211-13 et suivants. Ils sont répartis en deux catégories :
- Première catégorie : les chiens d'attaque ;
- Deuxième catégorie : les chiens de garde et de défense. 

Dans la Première catégorie, on retrouve les chiens de race American Staffordshire terrier (plus communément appelés pit-bulls, de race mastiff (plus communément appelés boerbulls) et de race tosa. 

Dans la Deuxième catégorie figure les chiens de race American Staffordshire terrier, de race Rottweiler, de race Tosa, tous inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministre de l’agriculture et de la pêche. Les chiens assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Rottweiler, sans être inscrits, sont aussi classés dans cette catégorie.

Dans les deux catégories, les chiens doivent obligatoirement faire l'objet d'une  évaluation comportementale pour déterminer le danger potentiel qu'il représente. Elle est effectuée par un vétérinaire inscrit sur une liste départementale, et non un vétérinaire habituel.

A lire aussi

Sur le même sujet

Nice: temps forts de l'Half Iron Man

Les + Lus