• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : l'avenir des écoles au menu du conseil municipal

© CLEMENT MAHOUDEAU
© CLEMENT MAHOUDEAU

Plusieurs sujets à l'ordre du jour du conseil municipal vont une nouvelle fois donner lieu à des joutes verbales. Parmi ces sujets, la mairie de Marseille va soumettre au vote un audit des écoles et des élus de l'opposition vont remettre une pétition contre le PPP de 15 000 signatures.

Par Ludovic Moreau

Le projet municipal de partenariat public-privé (PPP) des écoles à un milliard d'euros a été annulé par le tribunal administratif. Ce matin, lors du conseil municipal, la mairie de Marseille va soumettre au vote une autorisation de programme pour lancer un audit des 444 écoles marseillaises. Un audit à 6 millions d'euros qui doit permettre de faire un état des lieux précis et "d’adapter la programmation des travaux aux préconisations qui y seraient faites". Un audit peut-être destiné à "couper l'herbe sous les pieds" de la députée LREM Cathy Racon-Bouzon, qui a présenté un amendement prévoyant également un état des lieux des écoles par l'Etat, d'ici fin septembre.

Il y a des chances que cet audit, on ne le voit jamais, donc on ne lâche rien. La ville répond à une vexation, car ils n'ont pas fait ce qu'ils devaient faire

indique la députée LREM, qui maintient son amendement.

Ça fait 25 ans qu'ils sont aux pouvoirs, ils ne connaissent pas l'état des écoles... Il y a urgence dans une cinquantaine d'écoles à Marseille

s'insurge Benoît Payan (PS) au micro de France Bleu Provence.


Une pétition contre le PPP dans les écoles

Conformément au règlement intérieur du conseil municipal, les élus de l'opposition Benoît Payan (PS) et Jean-Marc Coppola (PCF) vont remettre à Jean-Claude Gaudin, maire LR de Marseille, une pétition avec 15 000 signatures pour inscrire à l'ordre du jour une délibération pour "abandonner définitivement le projet de partenariat public-privé dans les écoles et exiger le lancement d'un grand plan de rénovation".

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus