Marseille : consigner les emballages plastiques pour augmenter le tri sélectif

illustrations de bouteilles plastiques / © EPA/MAXPPP
illustrations de bouteilles plastiques / © EPA/MAXPPP

Le ministère de la Transition écologique travaille sur une idée de consigne sur certains emballages plastiques pour améliorer la collecte des déchets en France. Marseille serait intéressée pour être ville pilote de ce nouveau procédé.

Par Sidonie Canetto

Le ministère de la Transition écologique travaille depuis plusieurs mois sur de nouvelles pistes pour améliorer  la collecte et le traitement des déchets en France.
Brune Poirson, ( Députée LREM du Vaucluse), secrétaire d'Etat à la Transition écologique, travaille sur une feuille de route sur l'économie circulaire qui devrait être publiée en Mars prochain.

L'idée qui se dégage de cette feuille de route serait de mettre en place un système de collecte des emballages plastiques, des piles et des canettes avec une consigne.
Plusieurs procédés sont envisagés:  soit le fait d'associer un emballage à une caution que le consommateur paye à l'achat du produit et récupère sous forme monétaire
ou de bon d'achat lorsqu'il le restitue.


Actuellement le taux de collecte du plastique  se situe  à 60%. ce pourcentage n'est que de 10% selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, en zone urbaine. 

une des idées envisagées : les clients rendraient les bouteilles dans des machines situées dans différents lieux (commerces, lieux publics, entreprises). 
La ville de Marseille a déjà fait savoir qu'elle souhaitait être ville pilote pour tester ce procédé. 
Si le test s'averait concluant, le dispositif pourrait s'appliquer sur tout le territoire.

Nos voisins ont déjà mis en place ce système comme l'Allemagne, où la consigne varie entre 8 et 25 centimes,

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus