Marseille : Une Fiesta des Suds pleine de couleurs musicales

De l'Afrique, en passant par l'Amérique du Sud et l'Europe, la 26 ème Fiesta des Suds propose encore cette année un festival riche de couleurs musicales. Electro, hip-hop, blues, funk, métal,rock, reggae... Il y en a pour tous les styles durant trois jours de fête, couronnés de bals.

Chinese man
Chinese man
La revoilà, la Fiesta des Suds qui enchante l'automne marseillais depuis maintenant 26 ans. Durant trois jours, une quarantaine de groupes musicaux se produira dès jeudi sur les scènes du Dock des Suds. Et cette année encore, le programme est festif et éclectique.


Jeudi 19 octobre

L'Afrique dans tous ses états, c'est le thème de cette soirée, avec comme point fort MHD et son afro-rap ravageur. Ce jeune Français d'origine guinéenne, encore inconnu il y a à peine deux ans, vit une ascension fulgurante : 150 millions de vues sur YouTube.
Autre temps fort de cette soirée, le groupe Labess (Algérie/Canada) que l'exil a rendu encore plus fort dans sa quête de liberté. Chaque retour "au pays" rassemble des millers de personnes en concert. 


Vendredi 20 octobre

Soirée dédiée aux musiques actuelles et urbaines. Avec comme temps fort : Chinese Man, les maîtres zen de l'électro-hip hop. Des trois DJ du début, ils sont aujourd'hui une vingtaine d'artistes réunis au sein de ce label marseillais et indépendant. Leur révolution culturelle s'appui sur le mélange de genres...
Dans la même soirée Taiwan MC du même label fera résonner "son flow rugueux et percutant", pendant que Rhino issue de cette famille musicale élargie, proposera son projet solo aux couleurs électro-pop et de beats entêtants.

Samedi 21 octobre

De belles icônes au programme de cette soirée, comme Keziah Jones. Cet artiste nigérian a fait ses premières armes dans le métro parisien. Il réalise aujourd'hui des tournées dans le monde entier. Son groove est unique, mélange alchimique entre blues et funk.

Cette année la Fiesta relance la tradition des bals. Avec une thématique par soirée, proposant au public de (re)découvrir le sens de la danse populaire. Amérique du sud jeudi, hip hop vendredi, et funk samedi.

Le mercredi 18 octobre est consacré aux minots.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fiesta des suds culture fêtes locales