• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : un homme placé en détention après une série de vols à main armée

Arme de poing appartenant à l'auteur présumé des vols à main armée / © DDSP 13
Arme de poing appartenant à l'auteur présumé des vols à main armée / © DDSP 13

Un homme âgé de 36 ans a été placé en détention provisoire. Il serait l'auteur de plusieurs vols à main armée, commis à Aubagne et à Marseille, entre fin juin et début juillet.

Par Ludovic Moreau

Un homme âgé de 36 ans a été arrêté et mis en examen pour une série de vols à main armée, commis entre fin juin et début juillet à Aubagne et à Marseille.

Les policiers d'Aubagne sont remontés jusqu’au voleur présumé, grâce à la vidéosurveillance. Âgé de 36 ans, l'individu est connu des services de police pour des faits mineurs. Il a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Il a été écroué et placé en détention provisoire.
Objets et vêtements saisis, notamment dans la voiture du suspect. / © DDSP 13
Objets et vêtements saisis, notamment dans la voiture du suspect. / © DDSP 13
 

Des vols commis à Aubagne et à Marseille

Les premiers faits remontent à fin juin à Aubagne. Le 27 juin, l’homme s’introduit, visage dissimulé dans une pharmacie. Sous la menace d’un couteau, il se fait remettre le contenu de la caisse et prend la fuite avec 240 euros.

Le lendemain, c’est à une station-service d’Aubagne qu’il décide de s’attaquer. Travesti avec des vêtements, pour dissimuler ses tatouages, l’homme se fait remettre les 400 euros de la caisse.

Le 1er juillet à Marseille, il récidive. Cette fois, c’est avec une arme de poing qu’il s’attaque à un commerce.

Lors de l’enquête, l’exploitation des images de vidéosurveillance a permis d’identifier la voiture du suspect et de remonter jusqu’à lui. Lors de la fouille de sa voiture, les enquêteurs ont trouvé les vêtements utilisés et le couteau qui a servi aux deux premiers vols.
 

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus