• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : un incendie dans le 14e arrondissement, des personnes relogées

Le feu a pris au 4e étage de l'immeuble / © Marins-Pompiers de Marseille
Le feu a pris au 4e étage de l'immeuble / © Marins-Pompiers de Marseille

Un feu a pris vendredi 23 août dans un appartement du 4e étage d'un immeuble à Marseille. L'incendie a été éteint par les marins-pompiers de la cité phocéenne. Les habitants de l'immeuble vont être relogés.

Par Jean Poustis

Un feu a pris vendredi 23 août dans un appartement au 4e étage d'un immeuble douze étages du boulevard Casanova dans le 14e arrondissement de Marseille.
L'incendie et les fumées se sont propagées rapidement sur les balcons de l'immeuble jusqu'au 10e étage. 

Au final, l'appartement du 4e étage et la salle de bain d'une habitation du 8e étage ont été détruits par les flammes comme les balcons de ces deux appartements. 
61 marins-pompiers et 18 engins ont été mobilisés sur cet incendie. Le feu a été rapidement éteint.

Les habitants de 24 appartements relogés

Aucune personne n'a été blessée selon les marins-pompiers. Les raisons du départ du feu sont pour le moment inconnues.
L'incendie a touché certains appartements de l'immeuble. / © Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille
L'incendie a touché certains appartements de l'immeuble. / © Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille
A la suite de l'incident, l'eau et l'électricité ont été coupées, les habitants des 24 logements de l'immeuble vont être relogés.  

Dans un communiqué, la mairie de Marseille a indiqué que "face à la carence des propriétaires de ces logements, la ville assure en urgence la prise en charge de près d’une vingtaine de familles dès cet après-midi, dans un gymnase municipal, rue de Ruffi".

Ces personnes seront ensuite relogées temporairement par municipalité dans des hôtels, en attente de la réalisation des travaux d’office à la charge de la copropriété privée. Des Chèques d’accompagnement personnalisés (CAP) leurs seront également remis par le Centre communal d’action social (CCAS).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus