Marseille : incendie de bateaux à la Pointe-Rouge, la piste criminelle privilégiée

Les pompiers hier matin, après avoir maîtrisés l'incendie, noient l'ensemble du site pour prévenir tout risque de reprise / © Photo BMPM/Etourneau/Gonthley
Les pompiers hier matin, après avoir maîtrisés l'incendie, noient l'ensemble du site pour prévenir tout risque de reprise / © Photo BMPM/Etourneau/Gonthley

Au lendemain de l'incendie qui a détruit une quinzaine de bateaux dans le port à sec de la Pointe Rouge à Marseille, La piste criminelle est privilégiée

Par MC avec AFP

    "On se dirige vers une piste criminelle...les enquêteurs disposent d'éléments de vidéo-surveillance laissant penser à une intervention extérieure".


A déclaré la commissaire Marjorie Ghizoli, de la Direction de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône.

Au lendemain de l'incendie qui a ravagé une quinzaine de bateaux qui se trouvaient dans le port à sec de la Pointe-Rouge à Marseille, après les premières constatations la police s'oriente clairement vers la piste criminelle.

 Une source citée par le quotidien La Provence se veut encore plus précise, expliquant que "sur les images des caméras de vidéo-surveillance on voit distinctement deux hommes encagoulés mettre le feu avant de repartir".

De son côté Mathieu Morin, président de la chambre syndicale des professionnels du nautisme à la métropole de Marseille, souligne, lui, la "coïncidence incroyable" entre cet incendie et les menaces reçues par le propriétaire du Batotel, l'une des quatre entreprises spécialisées dans le stockage de bateaux à sec à la Pointe Rouge. 

Un incendie avait d'ailleurs déjà touché plusieurs bateaux garés à sec à la Pointe Rouge en octobre 2017. Un autre incendie avait également touché une vingtaine de bateaux dans le port des Goudes, à la pointe sud de Marseille, en janvier dernier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus