• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

DIRECT. Marseille : des lycéens soutiennent les gilets jaunes et manifestent contre la réforme de l'Education Nationale

Lycéens du Lycée Antonin Artaud
Lycéens du Lycée Antonin Artaud

Neuf lycées marseillais sont en grève. Les élèves bloquent les entrées de leurs établissements. Au Lycée Jean Perrin, un lycéen a été brûlé dans le dos et la police aurait lancé du gaz lacrymogène

Par Ludovic Moreau

Les lycéens soutiennent les "gilets jaunes", mais ils ont aussi leurs propres revendications. Ils manifestent contre la réforme de l'Education Nationale qui prévoit de nouvelles filières d'enseignement et contre parcours Sup, le système mis en place pour l'inscription des bacheliers dans les filières post-Bac.


11H30 : rue Paradis, les CRS disloquent la manifestation à coup de gaz lacrymogène

En fin de matinée, les CRS sont intervenus pour débloquer la rue Paradis. Selon un témoins, la manifestation des lycéens de Périer a été disloqué à coup de gaz lacrymogène par les CRS. Depuis ce matin, ils bloquaient la circulation.


10H30 : les lycéens bloquent la circulation

La circulation est très difficile actuellement dans le secteur du lycée Diderot et particulièrement sur le boulevard Lavéran dans le 13° arrondissement de Marseille.
Les lycéens de Perrier bloquent aussi la circulation avec des poubelles, devant leur établissement.
 

Les élèves du lycée professionnel Ampère sont en grève, ils se sont associés aux revendications des élèves de dix lycées à Marseille.

10H00 : dix lycées en grève

Selon l'UNEF, à 10H00, huit lycées marseillais sont en grève : Saint-Exupéry, Diderot, Saint-Charles, Rempart, Estaque, Perrier, Perrin, Artaud et Victor Hugo. Le lycée technique Marie-Curie s'est ajouté au mouvement des lycéens.

Manifestation des élèves du lycée Saint-Exupéry.
 


 


9H00 : un lycéen brûlé dans le dos et la police lance du gaz lacrymogène

Au Lycée Jean Perrin, selon le témoignage d'un enseignant, informations confirmée par les marins-pompiers, un lycéens aurait été brûlé dans le dos et serait actuellement pris en charge par les marins-pompiers. La police, sur place, aurait lancé du gaz lacrymogène sur les lycéens. 


8H00 : les lycéens se mettent en grève

Ce lundi matin, les lycéens d'au moins quatre établissements marseillais n'ont pas pris le chemin des cours. Aux lycées Saint-Exupéry, Jean Perrin, Antonin Artaud, les lycéens ont bloqué les entrées de leurs établissements avec des poubelles et verrouillé les grilles avec des cadenas. Selon nos informations, les lycéens du Lycée polyvalent Denis Diderot ont embrayé le pas de leurs camarades.
Au lycée Antonin Artaud, environ deux cents lycéens de la seconde à la terminale sont actuellement devant l'établissement. Ils ont allumé quelques fumigènes. Pour le moment, la police est sur place et observe l'évolution de la situation.


 

Sur le même sujet

Gilets Jaunes à La Barque

Les + Lus