Marseille-Lyon: Payet se paie Garcia avant le choc OM-OL

Dimitri Payet (Olympique de Marseille) lors du match de Ligue 1 face au Paris Saint Germain ( PSG ), le 27 octobre 2019. / © Sébastien Muylaert / MaxPPP
Dimitri Payet (Olympique de Marseille) lors du match de Ligue 1 face au Paris Saint Germain ( PSG ), le 27 octobre 2019. / © Sébastien Muylaert / MaxPPP

L'"Olimpico" vire au Rudico". Dimitri Payet a lancé le choc Marseille-Lyon, très critique en conférence de presse sur son ancien entraîneur. Rudi Garcia revient au Vélodrome où l'attend un accueil très hostile, dimanche (21h) pour le choc de la 13e journée de Ligue 1.

Par GB avec AFP

Parti de Marseille sous l'opprobre, arrivé à Lyon sous les sifflets, Rudi Garcia s'apprête à rentrer dans un Vélodrome sous tension. Ni les supporters, ni les joueurs ne gardent un très bon souvenir de l'ex-coach de l'OM (2016-2019).

Et la première charge est venue de Dimitri Payet. L'ancien capitaine marseillais a sorti les crocs en conférence de presse, dénonçant en vrac "une communication qui ne passait plus" et "des prises de tête" avec son ancien coach.

"On ne s'est pas séparés en bons termes", a conclu un Payet incisif, ironisant sur le fait qu'au moins le Portugais "parle français", et non "la langue de bois".
Marseille-Lyon: Payet se paie Garcia avant le choc OM-OL

⚽ Chaud les marrons, ça promet... Et dans le détail 👉 https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouch...

Publiée par France 3 Provence-Alpes sur Vendredi 8 novembre 2019
"Ça fait bizarre de le voir dans le camp d'en-face. Il y a quelques mois on recevait Lyon (défaite 3-0) et vu sa causerie sur les joueurs lyonnais, les supporters lyonnais et le président lyonnais, ça fait bizarre qu'il ait postulé pour ce club-là. Mais il y est, il a eu raison."

Dans les travées du Vélodrome, où le match se jouera à guichets fermés, on promet aussi un accueil houleux à l'ancien coach. Le stade a progressivement pris en grippe Rudi Garcia au cours de la saison dernière, jalonnée de déceptions sportives.

"Je n'oublie pas l'année de la coupe d'Europe (2018), mais derrière on a eu une année assez difficile. Nos rapports se sont détériorés et ça je ne l'oublie pas non plus. (…) Je ne sais pas trop comment le dire, mais on a eu des moments plutôt chauds (Payet, capitaine, est un temps sorti de l'équipe, ndlr), une communication qui ne passait plus, des prises de tête... Mais je parle de mon cas personnel, j'ai un caractère assez difficile, aussi."
 

Sur le même sujet

Les + Lus