Marseille : objectif Mont Blanc en dénivelé, un challenge insolite en vélo pour la bonne cause

Monter et descendre autant de fois la Gineste pour respecter la règle des 10km, une drôle d'idée lancée par l’association Les Coursiers Solidaires de Marseille pour récolter des fonds.

Des coursiers solidaires de Marseille avant une livraison. Il leur manque des vélo cargos pour être plus efficaces !
Des coursiers solidaires de Marseille avant une livraison. Il leur manque des vélo cargos pour être plus efficaces ! © Association des coursiers solidaires de Marseille

Barré, mais pour la bonne cause

Voici donc comment l'histoire commence :
"Suite aux annonces de ce 3e confinement, pour lutter contre la morosité ambiante, une bande de potes un peu cyclistes mais surtout beaucoup cinglés se sont lancé un défi : réaliser sur une journée un nombre de montées de la Gineste équivalent en dénivelé à celui du Mont Blanc (soit 4 807m, soit plus de 20 fois la montée du col de la Gineste en vélo)."

Frédéric Hakenholz, cycliste bénévole de l'association des coursiers solidaires de Marseille, assume, avec humour :

C'est un truc très tès intelligent hein... Mais c'est pour mettre en lumière l'association. Nous qui sommes cyclistes amateurs, on était frustrés avec la nouvelle règle des 10km. Alors j'ai calculé que de chez moi, je ne pouvais aller que jusqu'au col... Et donc qu'il fallait redescendre après. L'idée du challenge est né. Rien que d'en parler ça me fait rigoler...Moi c'est mon objectif, monter et descendre 21 fois de suite.

Publiée par Les Coursiers Solidaires à Vélo de Marseille sur Lundi 28 décembre 2020

 

Frédéric est ingénieur EDF dans la vie, et cycliste amateur au grand coeur. Avec 60 autres bénévoles, il s'est déjà mobilisé dès le premier confinement. L'association des coursiers solidaires de Marseille s'occupe de livrer des repas à domicile aux personnes isoléees.

C'est ce genre de vélo cargo qui serait utile à l'association.
C'est ce genre de vélo cargo qui serait utile à l'association. © Association des coursiers solidaires de Marseille

Changement de braquet

Les bénévoles veulent changer de braquet, et faire une échappée... en vélo cargo électrique. Pour faire évoluer leurs actions, ils ont besoin maintenant de vélos à assistance électrique et de remorques de grande capacité. Une cagnotte est d'ores et déjà en ligne pour récolter des fonds.
Les Coursiers Solidaires de Marseille utilisent le vélo comme "vecteur de la solidarité et de l’écologie." 
Ils font de la lutte antigaspi en récupérant les invendus sur les marchés au profit des associations caritatives, livrent des repas et colis alimentaires aux sans abri ou aux personnes isolées et avec des difficultés de déplacement.
 

Leur dernière idée donc, faire le challenge de la Gineste ce samedi 24 avril de 6h à 19h aux horaires du couvre-feu.
Mais attention, souligne Frédéric Hakenholz, à cause des restrictions sanitaires, l'évènement se fera uniquement sur invitation, pour éviter tout attroupement. Il s’agit d’un évènement organisé et réalisé à titre privé. 
Son rêve : pérenniser la course et pouvoir dans un futur proche renouveler cet évènement et l’ouvrir à un plus large public.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport solidarité société