• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : des personnalités de gauche du monde culturel, sportif et politique appellent à l'union pour les municipales

L'actrice Ariane Ascaride et le réalisateur Robert Guédiguian, au festival de Cannes en 2018 / © Frédéric Dugit / Maxppp
L'actrice Ariane Ascaride et le réalisateur Robert Guédiguian, au festival de Cannes en 2018 / © Frédéric Dugit / Maxppp

Pour la première fois à Marseille, des personnalités du monde syndical, associatif, culturel, mutualiste, sportif et économique, des militants politiques de gauche et écologistes appellent à l'union pour les municipales de 2020.

Par LM avec l'AFP

Fustigeant "un système qui ne profite qu'à quelques-uns" et déplorant "une ville fracturée et inégalitaire", des personnalités de gauche, élus ou membres de la société civile, ont lancé jeudi un appel à l'union en vue des élections municipales à Marseille.
    
Parmi les 700 signataires de cette lettre ouverte publiée dans Libération, des personnalités culturelles comme l'actrice Ariane Ascaride, le réalisateur Robert Guédiguian ou le journaliste Philippe Pujol, des élus locaux comme Benoît Payan (PS) ou Jean-Marc Coppola (PCF), mais aussi la suppléante de Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée Sophie Camard ou des porte-paroles de collectifs citoyens comme Olivia Fortin de Mad Mars.
    
"Ensemble, créons un mouvement unitaire pour les municipales de 2020 et au-delà", écrivent les signataires qui voient dans leur initiative "l'acte de naissance d'un mouvement sans précédent à Marseille".
    
Leur mot d'ordre: le changement pour Marseille, "devenu une nécessité absolue" dans la ville dirigée par Jean-Claude Gaudin (LR) depuis près d'un quart de siècle. "Nous sommes certains que Marseille n'est pas condamnée. Ni au clientélisme, ni à rester la capitale des retards dans tous les domaines", ajoutent-ils.
    
A Marseille, trois candidats sont déjà déclarés pour l'élection municipale, à laquelle M. Gaudin ne se représentera pas: les sénateurs Bruno Gilles (LR) et Stéphane Ravier (RN) et Christophe Maderolle (UDE).
    
A droite, d'autres candidats comme Martine Vassal, la présidente du conseil départemental et de la métropole, pourraient émerger. Du côté de LREM, tandis que le député des quartiers Nord Saïd Ahamada a annoncé sa candidature à l'investiture, le parti ne se prononcera qu'à l'automne.
 

Sur le même sujet

Peyrot - Mattei

Les + Lus