Marseille : près de 33 tonnes de produits alimentaires non conformes et dangereux saisies sur le port

Les douaniers de Marseille et du Havre ont intercepté 20 tonnes d’arachides et 12,8 tonnes d’épices, jugées dangereux pour la santé en raison de la présence de contaminants au-delà des seuils autorisés.

Le lot de près de 20 tonnes d'arachides, originaire des États-Unis était destiné à un professionnel du négoce international de fruits et légumes secs implanté à Marseille.

Un prélèvement effectué par le Pôle "Marseille Sécurité Alimentaire" du bureau de douane de Marseille Port, à la livraison le 7 juillet dernier, a révélé la présence à un taux élevé d'aflatoxines.

Il s'agit de mycotoxines produites par un champignon que l’on retrouve surtout dans des régions chaudes et humides et qui sont reconnues comme étant génotoxiques et carcinogènes, et l’exposition des consommateurs à ces toxines par l’intermédiaire de l’alimentation doit être maintenue au niveau le plus faible possible, expliquent les douanes dans un communiqué.

Dans le cas présent, les taux constatés en aflatoxine B1 et aflatoxines totales étant jusqu’à plus de 100 fois supérieurs aux seuils autorisés. Le lot a immédiatement été détruit.

Deux constatations similaires avaient été réalisées par le même service début juillet portant sur des lots de 7,8 tonnes de figues séchées pour lesquelles les analyses avaient confirmé une non-conformité au regard de la teneur en aflatoxines B1 et totales, selon le communiqué