Marseille : prison avec sursis pour les créateurs d'une vapoteuse au chanvre

© Maxppp/PHOTOPQR/VOIX DU NORD
© Maxppp/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné à 18 mois et 15 mois de prison avec sursis et 10000 euros d'amende deux Marseillais qui avaient créé une vapoteuse au chanvre.

Par Annie Vergnenegre

Ils pensaient avoir trouvé un bon filon en lançant sur le marché la "première vaporisateuse thérapeutique" aux "cannabinoïdes 100% légal". Les deux créateurs marseillais se sont retrouvés au tribunal correctionnel en décembre. Ce lundi, Sébastien Beguerie, 33 ans, et Antonin Cohen, 31 ans, ont été condamnés à 18 mois et 15 mois de prison avec sursis et 10000 euros d'amende et 5000 euros de dommages à verser à l'ordre des pharmaciens qui s'était porté partie civile.

Lancée fin 2014

 


Dix-huit mois de prison avec sursis et une amende de 15.000 euros avaient été requis le 5 décembre contre les créateurs de la "Kanavape", vapoteuse avec une huile de chanvre composée de cannabidiol (CBD), un composant non euphorisant de la plante et dépourvue de Tetrahydrocannabinol (THC) aux effets psychotropes.
Reconnus coupables de plusieurs infractions à la législation sur le médicament, les deux prévenus ont été relaxés du délit de provocation à l'usage de stupéfiants. Leurs avocats ont annoncé leur intention de faire appel. 

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus