• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : à la rencontre de Marianne Suner, qui a révélé Mourad, jeune pianiste virtuose des quartiers nord

Mourad Tsimpou au piano / © Photo France 3
Mourad Tsimpou au piano / © Photo France 3

Le jeune Mourad Tsimpou a fait le buzz de fin d'année en montrant ses dons de virtuose au piano. Mais si son intuition le guide, l'adolescent a toutefois fait une rencontre d'importance dans sa vie. Celle de la musicienne marseillaise Marianne Suner. France Musique lui consacre l'une de ses pages.

Par Ghislaine Milliet

Nombreux sont les internautes qui ont découvert  le jeune Mourad Tsimpou sur les réseaux sociaux en fin d'année, provoquant l'admiration de tous. Mourad a appris à jouer au piano tout seul, grâce à un instrument installé en libre accès à l'hôpital de la Timone. Il a fait près de 600000 vues sur notre page facebook.

Si le grand public l'a découvert à l'occasion des fêtes, une musicienne l'avait repéré déjà depuis quelques années. Non pas pour ses talents de pianiste, mais ... de chanteur. Il s'agit de Marianne Suner, compositrice, et cheffe de choeur marseillaise.
France Musique lui consacre un grand article.
Depuis plus de 15 ans, Marianne Suner intervient en musique auprès des enfants des quartiers nord de Marseille.
Dans la longue interview consacrée à France Musique, elle raconte sa rencontre avec le jeune Mourad, quatre ans et demi auparavant, dans sa classe de la Busserine. Au lendemain d'une fusillade dans la cité qui les avait traumatisés. 

"J'ai sorti l'accordéon et commencé à jouer. Ils étaient en CM1, très jeunes donc, et il se sont mis autour de moi, comme des bébés, blottis et disaient : "Joue, joue encore !" 

Je ne suis pas très bonne accordéoniste mais ça leur faisait du bien. Puis tout à coup, le petit Mourad s'est mis à chanter, à improviser. Je changeais d'accord et hop, il me suivait, modulait etc..

 

Un musicien hors du commun

Marianne Suner réussit à convaincre les parents de Mourad du talent de leur fils, et se voit confier son accompagnement musical. Il intègre la Troupe chantante, un groupe d'adolescents qui travaillent sur des projets du VOC (Vivier Opéra Cité). Il participe en 2017 à la création de l'Opéra 22 (120 personnes et six solistes dont Mourad).
Marianne Suner / © Photo France VOC
Marianne Suner / © Photo France VOC

Marianne Suner explique son travail :

Le cœur de mon travail consiste à partir de l'expérimentation, de la création, et d’établir une confiance pour laisser sortir les choses d’elles-même. Ensuite, en tant que musicienne, je fais appel à leur musicalité, comme un échange. 

Parallèlement à cela, le jeune Mourad, atteint de troubles du comportement, nécessite un suivi médical à la Timone. Le piano mis à disposition dans l'hôpital l'inspire... La suite, on la connaît grâce au buzz des réseaux sociaux montrant son extrême dextérité. Depuis, les internautes se sont mobilisés pour lui offrir un instrument et André Manoukian l'a contacté. 


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

QR Travaux du tram

Les + Lus