Marseille : retour sur un drame annoncé chez McDonalds

© France 3
© France 3

Hier mercredi, un délégué syndical a voulu s'immoler dans un McDonalds de Marseille. Un acte désespéré qui traduit bien la tension qui existe depuis 3 mois dans cet établissement des quartiers nord, promis à la fermeture.
 

Par Gilles Guérin

Mardi après midi, Kamel Guemari, sous-directeur du Macdonald de Saint Barthélemy, fait sortir les salariés puis s'asperge d'essence et menace de s'immoler.
En quelques heures, ce délégué syndical Force Ouvrière devient le symbole de tout un quartier…
Inauguré en 1992, le magasin McDonalds de Saint Barthélemy est le deuxième employeur privé des Quartiers Nord : 77 personnes y travaillent dont 55 en contrat à durée indéterminée.
Mais depuis 3 mois, les salariés ne savent pas de quoi sera fait l'avenir. Selon La chaîne de fast-food, le magasin est déficitaire, il doit fermer. Et pour l'instant aucun repreneur fiable n'est retenu. 
Manifestation, demande de délai de réflexion auprès des tribunaux, le personnel a tout essayé pour éviter la fermeture.
Hier, l'acte du délégué syndical était un acte désespéré. 

Reportage de Jérémie Hessas et Francis di César





​​​​​​​

Sur le même sujet

Les + Lus