• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille dans le top 10 du classement des villes championnes de la mobilité et des transports

© Valérie Vrel
© Valérie Vrel

Marseille est la 10ème ville la plus attractive de France en termes de transports et mobilité, devant Nice (22e) et Toulon (42e), malgré les embouteillages. Ce classement est le résultat d'une étude réalisée par le groupe de travail "Les clés de la mobilité". 

Par Ludovic Moreau

Etonnant, mais vrai, Marseille est la dixième ville de France la plus attractive en termes de transports et de mobilité. Lorsque l'on est au volant de sa voiture, coincé dans les embouteillages, le matin à 8h00 ou le soir à 18h00, on a un peu de mal à y croire et pourtant, c'est le résultat d'une étude très sérieuse du groupe de travail "Les clés de la mobilité", en partenariat avec la société de location Athlon. Marseille est donc classée dixième, loin devant Nice (22e) et Toulon (42e), mais loin derrière Lyon (1ère) et Paris (2e).

Ce classement est le résultat d'une enquête menée auprès des 75 plus grandes villes de France en termes de population. Les communes ont, dans un premier temps, répondu à un questionnaire de 85 questions et dans un deuxième temps, des experts ont mené une enquête de terrain pour vérifier les informations communiquées.

C'est le premier constat, les villes manquent de clarté et de transparence dans la publication de leurs données en matière de transport

indique un expert du groupe de travail.


Marseille classée dixième, c'est bien ou ce n'est pas bien ?

Dixième au classement, c'est finalement une place difficile à interpréter. C'est un bon chiffre ou un mauvais chiffre ? Si l'on compare par rapport à Lyon (1ère) et Paris (2°), la cité phocéenne est la deuxième ville de France, elle devrait être sur le podium, le classement à la dixième place est donc mauvais. Si l'on est conducteur coincé dans les embouteillages ou cycliste cherchant désespérément une piste protégée, on peut se dire qu'il y a pire et que ce classement n'est pas mauvais.


Les atouts de Marseille

C'est sûr, ce ne sont ni les embouteillages, ni la pollution, ces critères ont plutôt fait chuter la ville dans le classement. Non, les atouts de Marseille sont nombreux, à commencer par la diversité de son offre en matière de transports en commun.

Marseille est une ville qui a une offre de mobilité diversifiée bien plus importante que la moyenne nationale et ses ambitions montrent que cette offre va se développer dans les prochaines années

explique un expert du groupe de travail "Les clés de la mobilité" et précise que "peu de villes ont réussi à ce point à diversifier leur offre de mobilité", faisant référence au bus, métro et tramway, mais aussi aux vélos et trottinettes en libre-service.

Autre atout salué par les experts, c'est le « pass intégral », qui permet aux voyageurs, munis d'une même carte de bénéficier de tous les moyens de transport en commun.

Dans le cadre de la lutte contre la pollution, les experts félicitent la ville de Marseille. La cité phocéenne est une des deux seules villes françaises à subventionner l'achat de véhicules électriques pour les particuliers.


Les points noirs de Marseille

On s'en doutait, c'est la place de la voiture, beaucoup trop importante. Bien que située dans la moyenne nationale, la densité de la population de Marseille nécessite que la ville mette tout en œuvre pour diminuer le nombre de voitures en ville. C'est d'ailleurs un des enjeux majeurs des grandes villes européennes dans les années à venir.

Deuxième point noir, circuler à vélo en ville. Les experts indiquent que la part vélo à Marseille se situe entre 1 et 2 %, ce qui classe la ville en-dessous de la moyenne nationale (4%), "cette moyenne nationale étant déjà très faible", mais ces mêmes experts saluent l'ambition de la ville d'améliorer cette situation.


Aides aux entreprises

La ville de Marseille a fait des efforts importants pour les sociétés de livraison depuis quelques années, avec des possibilités de stationnement réservés. En revanche, la ville est en retard et en-dessous de la moyenne nationale dans l'accompagnement des entreprises pour une meilleure mobilité des salariés. Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises de plus de 100 collaborateurs ont l'obligation de mettre en œuvre leur Plan de Déplacement Entreprise. Un plan destiné à améliorer la qualité de vie des salariés et réduire les émissions de gaz à effet de serre.



Classement des villes les plus attractives en termes de transports et mobilité
  • 1 Lyon
  • 2 Paris
  • 3 Rouen
  • 4 Bordeaux
  • 5 Bourges
  • 6 Saint-Denis
  • 7 Lille
  • 8 Vitry-sur-Seine
  • 9 Caen
  • 10 Marseille
  • 11 Nantes
  • 12 Pau
  • 13 Issy-les-Moulineaux
  • 14 Toulouse
  • 15 Grenoble
  • 16 Saint-Étienne
  • 17 Angers
  • 18 Orléans
  • 19 Poitiers
  • 20 Roubaix
  • 21 Dunkerque
  • 22 Nice
  • 23 Rennes
  • 24 Limoges
  • 25 Nancy
  • 26 Strasbourg
  • 27 Avignon
  • 28 Brest
  • 29 Clermont-Ferrand
  • 30 Montpellier
  • 40 Aix-en-Provence
  • 42 Toulon



 

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus