Marseille : un défilé de mannequins porteurs de Trisomie 21 au palais du Pharo

Publié le

Ce samedi le palais du Pharo à Marseille, ouvre ses portes au "21 Fashion Down". La cinquantaine de mannequins, porteurs de Trisomie 21, défileront avec des collections de créateurs provençaux. Les fonds récoltés permettront d'ouvrir un restaurant inclusif.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Aujourd'hui, Philippine, en parlant d'elle-même, m'a envoyé un message : la grande star de la mode arrive au Pharo samedi après-midi.", raconte tout sourire Mathylda Zbyszynski, secrétaire et fondatrice de l'association 21 rêves

Le palais du Pharo à Marseille accueille la deuxième édition du 21 Fashion Down. Les mannequins qui présenteront des collections de marque de la région sont pour la plupart porteurs de Trisomie 21. 

Un podium de 20 mètres de long accueillera la "star" Philippine ainsi qu'une cinquantaine d'autres mannequins. Contrairement au monde fermé de la mode, ce défilé est ouvert à tous. L'association a déjà vendu près de 400 places. Si vous voulez profiter des dernières places, c'est ici que ça se passe. 

"Ce sont des superstars. Etre sur scène c'est une vrai revanche car ils ont souvent été dans l'ombre ou subit des moqueries."

Mathylda Zbyszynski, secrétaire de l'association 21 rêves 

"Ce sont des superstars. Etre sur scène c'est une vrai revanche car ils ont souvent été dans l'ombre ou subit des moqueries.", se félicite Mathylda Zbyszynski. 

La dernière répétition se fera samedi dans l'après-midi avant le début du show annoncé pour 18h.

La secrétaire de l'association n'est pas inquiète : "On a fait une répétition au début du mois de juin, ils sont tous super à l'aise. Au début ils sont un peu timides, mais dès qu'ils ont pris possession de l'espace c'est comme-ci ils avaient toujours défilé, c'est incroyable"  

C'est ce que témoignent ces clichés pris le jour de la répétition publié sur le compte Instagram de l'association.

"La mode c'est un secteur fermé. C'est important de voir que même dans ce milieu la différence a plus que sa place. On a fait participer tous types de profil.", assure Mathylda Zbyszynski. Ils défileront seuls, en duo, et même en quatuor.

"La mode est un moyen de faire passer un message, car c'est universel", explique-t-elle. Et pour faire passer ce message, la jeune association a vu les choses en grand. Une cinquantaine de créateurs, des maquilleurs, une directrice artistique et des "guests".

Emma Cerchi, gagnante de The Voice Kids 2018, sera présente. Dans un autre registre, Gaetan Marron, artiste et plasticien, réalisera un live painting pendant la soirée. 

L'association 21 rêves a également invité des entreprises. "Beaucoup d'entreprises ont des aprioris, elles préfèrent payer une taxe que d'employer des personnes en situation de handicap", constate-t-elle. 

Allez bien plus loin que le défilé 

En plus de sensibiliser à la question de la Trisomie 21, cette seconde édition a pour but également de récolter des fonds pour un restaurant solidaire et inclusif. 

Les employés de ce futur restaurant à Aix-en-Provence seraient des personnes porteuses de Trisomie 21.

"C'est un projet très important pour nous. On commencera à le financer à travers cet évènement. On aimerait faire à l'image de Café Joyeux à Paris, ou du Reflet à Nantes, un restaurant inclusif dans notre région qui a souvent un temps de retard.", constate Mathylda.

"C'est un vrai rêve qui commence à se réaliser, mon frère aura enfin sa place dans une entreprise à part entière", s'enthousiasme-t-elle. Son grand frère est porteur de Trisomie 21, il travaille depuis 10 ans dans un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) où il gagne 500 euros par mois. 

Quand on demande à Mathylda si son frère est fière des projets de l'association, elle répond simplement : "Il est très fier, comme moi je suis fière de lui tous les jours, on est très fusionnel".

L'association 21 Rêves souhaite voir le principe du défilé s'exporter dans d'autres régions. L'équipe de l'association ne souhaite pas s'arrêter là. Et on les comprend : "les personnes porteuses de Trisomie 21, c'est que du partage, de l'amour et de la joie.", selon les mots de Mathylda. 

Ce défilé leurs "ouvre déjà des portes" se félicite l'association : "Certains des créateurs qui participent veulent les inclure dans leurs prochains shootings pour les nouvelles collections, on est vraiment heureux car ils ont des nouvelles opportunités."