Marseille : ce que l'on sait de l'interpellation d'un homme armé d'un couteau près d'une école juive

Un homme armé d'un couteau a été maîtrisé ce vendredi vers 8h15, près d'une école juive et d'une épicerie cacher voisine, dans le 13ème arrondissement de Marseille. 

Un important dispositif policier mis en place boulevard Barry, à Marseille, où l'agresseur présumé a été interpellé non loin de l'établissement scolaire Yavné.
Un important dispositif policier mis en place boulevard Barry, à Marseille, où l'agresseur présumé a été interpellé non loin de l'établissement scolaire Yavné.

Elèves et parents de l’école juive Yavné sont sous le choc. Ce vendredi matin, vers 8h15, un homme d’une cinquantaine d’années est sorti de son véhicule avec un couteau aux abords de l'établissement.

"Des personnes en charge de la surveillance de l'école juive Yavné, ont maîtrisé un individu exhibant un couteau", a indiqué très rapidement la préfecture de police.

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, l’individu n’a jamais tenté de pénétrer à l’intérieur de l’établissement. "L'attention des personnels de sécurité de l'école a été attirée par le comportement suspect de l'individu dans la rue", précise-t-elle. 

Il n'est pas non plus entré dans l'épicerie cacher voisine. C'est dans la rue qu'il a été maîtrisé par les agents de sécurité de l'école. "Les élèves ont été confinés dans l'école et aucun blessé n'est à déplorer", a ajouté la préfecture. 

"L'homme a été immobilisé jusqu'à l’arrivée de la BAC (brigade anti criminalité, ndlr)". Son état n'ayant pas été jugé compatible avec une mesure de garde à vue, l'individu aurait été hospitalisé d'office, selon une informatoin de La Provence.

Prudence sur les motivations de l'individu

"J'attends avec impatience de savoir quelles sont les motivations de l'agresseur, a réagi Zvi Ammar, président du consistoire israélite de Marseille qui se montre très prudent, pour le moment nous ne savons pas, car il n'a pas prononcé des mots comme "Allah Akbar" ou des propos antésimites qu'on a malheureusement l'habitude d'entendre dans des cas pareils". 

Zvi Ammar a joint les agents de sécurité qui sont intervenus, qui lui ont affirmé que l'homme était armé d'un "couteau en céramique de 20 cm", et selon eux, "il le pointait pour attaquer, il était déterminé". 

Les sites juifs placés sous surveillance renforcée

Un équipage de police a été positionné devant l'établissement scolaire Yavné, qui regroupe des élèves du primaire au lycée.

"J'étais à l'autre bout de Marseille quand mon frère m'a dit qu'ils avaient fermé le portail à cause d'une attaque au couteau, j'avait peur pour mes quatre enfants", raconte Haim, qui a accouru à l'école. "On a un peu un sentiment d'insécurité, mes enfants vont seuls à l'école parce qu'on habite juste à côté, mais maintenant je ne les laisserai pas aller seuls".

La préfecture souligne que les passages de patrouilles (police et Sentinelles) ont également été renforcés sur les autres sites de la communauté juive principalement à Marseille, mais aussi dans le département. "Ce sont des mesures qui rassurent la communauté et surtout les parents d'élèves qui ont eu très peur", a salué le président du consistoire. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers