Municipales à Marseille 3e secteur : le maire sortant Bruno Gilles reconnaît sa défaite face à Michèle Rubirola

Trois listes étaient en lice ce dimanche pour le 2d tour des élections municipales dans le 3e secteur, 4e et 5e arrondissements, de Marseille. Dans un communiqué, l'ancien maire et candidat dissident LR Bruno Gilles a reconnu sa défaite, devant Michèle Rubirola (Printemps Marseillais). 

Avec 56,99 % des voix, la candidate du Printemps Marseillais Michèle Rubirola a largement devancé le sénateur LR Bruno Gilles dans son fief (28,88 %). Le candidat RN jean-François Luc recueille 14,12 %. 

"Je prends acte de ma défaite dans les 4e et 5e arrondissements", a indiqué Bruno Gilles, avant même la publication de ces résultats définitifs. 

"Pas de débats, pas de meetings, une crise sanitaire, des soupçons de fraudes aux procurations, tout ça a amené à un certain dégoût de l’exercice démocratique dans la population", constate le maire sortant.

"Il y a clairement une vague Printemps marseillais. J’adresse mes félicitations à Michèle Rubirola et à Benoit Payan", a encore indiqué Bruno Gilles.

Candidat dissident, Bruno Gilles a affonté la concurrence d'un candidat LR au premier tour. Un accord est intervenu pour un retrait de Jean-Phillipe Agresti au second tour avec Martine Vassal, mais sans fusion. 

Sur le papier, cela n'a pas permis au sénateur LR de combler son retard sur la tête de liste du Printemps Marseillais, Michèle Rubirola. D'autant que cette dernière a fusionné avec les écologistes et bénéficie du soutien du candidat LREM.

En 2014, Bruno Gilles l'avait emporté (47,75 %) dans une triangulaire face la candidate de gauche Marie-Arlette Carlotti (33,38 %) et au FN Jean-Pierre Baumann (18,85 %).

Retrouvez le détail des résultats dans le 4ème arrondissement et dans le 5ème arrondissement.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité