Série Mai 68 : le Grand Soir à Marseille

Les ouvriers rejoignent les étudiants dès le 13 mai sur la Canebière. / © INA
Les ouvriers rejoignent les étudiants dès le 13 mai sur la Canebière. / © INA

Deuxième volet consacré à l'anniversaire de Mai 68 : les ouvriers rejoignent les étudiants. A Marseille, la mobilisation est forte, presque 100% de grévistes. 

Par Jérémie Hessas

Marseille sera une place forte de la grève. Dès l'annonce de la grève générale, les salariés vont débrayer massivement. Industries, port autonome, réparation navale sont les secteurs les plus touchés. Bientôt, comme partout en France, ce sont les transports, les services publics qui vont être bloqués. Les taux de grévistes à Marseille frôlent les 100%. Pour les dockers du port autonome de Marseille, cette grève est la continuité des grèves faites en 1964, 1965, 1966, 1967.

La mobilisation est très forte pour eux car leurs conditions de travail sont exécrables. Mai 68 révèle une France ouvrière pauvre, exploitée, travaillant dans des conditions d'un autre âge. Sur le port autonome : une dizaine de morts par an, pas d'équipement de sécurité, pas de réfectoire, pas de représentant syndical... Mai 68 va profondément changer la classe ouvrière. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus