"Une noisette qui se prend pour une comète" : on vous explique la polémique Mohamed Henni et Kylian Mbappé

L'influenceur marseillais, connu pour ses coups de sang lors des débriefs de matchs de l'OM, voit rouge une nouvelle fois, mais à cause du PSG, ou plutôt d'un de ses joueurs emblématiques, Kylian Mbappé. Toute une histoire pour un burger. Explications.

Mohamed Henni, influenceur marseillais, a lancé sa propre marque de fast-food, "Klûb Kebab". Sur son site internet, dans l'onglet descriptif de la carte d'un des sandwichs était écrit, "pain rond, boulanger, aussi rond que la crâne de Mbappé". Une allusion footballistique qui n'a pas manqué d'interpeller l'international français. France 3 Provence-Alpes vous explique cette polémique qui fait le buzz depuis dix jours.

Quelle est l'initiative de Mohamed Henni ?

"Pour une histoire de kebab, de pain rond, tu n'as pas honte M'Bappé", s'étouffe Mohamed Henni sur les réseaux sociaux. 

À l'origine, c'est une "simple description", d'un sandwich dans le menu de son fast-food. Dans le descriptif du burger, l'influenceur casseur de TV, et rarement tendre avec l'international français, compare la forme du pain du sandwich, au haut de la tête, du joueur de foot. Moquerie ? Tentative de buzz ? Toujours est-il que cela n'a pas fait rire le joueur et ses avocats qui ont sommé Mohamed henni de faire disparaitre avant le 20 mars 2024 cette description sous peine de poursuites. 

Y a-t-il un risque juridique ?

Killian Mbappé ne laisse rien au hasard dans sa carrière, et on apprend lors de cette polémique que le joueur a déposé à l'Institut national de la propriété industrielle son patronyme, sa marque, son identité et même certaines de ses célébrations après un but ou certaines de ses phrases…

Ainsi, si quelqu'un ou une entreprise utilise son nom, il est juridiquement attaquable. Dans cette affaire de "burgergate", l'influenceur marseillais peut-être attaqué pour plusieurs motifs, "droit à l'image, au respect de la vie privée, atteinte au droit des marques et de la propriété intellectuelle, atteinte au droit au respect du nom patronymique", indique une avocate marseillaise spécialisée dans le droit de la propriété intellectuelle, mais qui ne souhaite pas en dire davantage n'ayant pas étudié l'affaire.

Quelle est la réaction de Mohamed Henni ?

"'Mbaplainte', "M'bapaye" Mbappé, il attaque plus en justice que sur le terrain", ironise Mohamed Henni, en criant sur une story Instagram, en assurant : "s'il faut aller jusqu'au procès, on ira jusqu'au procès", se mettant en scène en homme énervé. "De là à m'attaquer pour la description d'un petit sandwich pour des oignons, des petites tomates, c'est incroyable", s'étonne Mohamed Henni. Son avocat a "demandé une confrontation" avec Kylian Mbappé.

Contraint de retirer la description, Mohamed Henni s'est permis un petit tacle en remplaçant la phrase d'origine par "Pain rond, boulanger, aussi rond que le crâne d’une Noisette qui se prend pour une comète".

Les ventes de ce burger auraient été exponentielles suite à cette polémique.