Voitures volées , faux papiers , drogue : vaste contrôle au port de Marseille

© France 3
© France 3

Une vaste opération de contrôle a été menée  dans 29 pays d’Europe associant les services de police et des douanes. A Marseille, cette "frappe" a été opérée sur le Port Maritime où 2 bateaux ont été contrôlés. Le bilan fait apparaître peu de délits.

Par Jacques Paté et Frédéric Gramont

Le port autonome de Marseille a été le théâtre mercerdi matin d'une vaste opération de lutte contre le trafic de véhicules volés et recels de pièces détachées qui a visé 500 voitures embarquant sur le ferry à destination de l'Algérie. Une "frappe" d'envergure européenne conduite pendant deux jours simultanément dans 29 pays de l'Union sur des points stratégiques tels que les ports, points transfrontaliers, autoroutes, gares etc...
Le trafic de voitures volées et de pièces détachées en Europe est un aspect de l'économie souterraine qui prend beaucoup d'ampleur  en Europe d'où ce coup de filet géant baptisé "CARS"   

© France 3
© France 3

C’est un dispositif policier de grande envergure qui est mis en place durant deux jours dans toute l’Europe. Route, ports, aéroports : pendant 48 heures, les mailles du filet vont se resserrer aux frontières... A Marseille, ce sont les passagers pour le Maghreb et leurs véhicules qui sont systématiquement contrôlées à l’embarquement pour lutter contre les trafics.
© France 3
© France 3

© France 3
© France 3

Pour cette opération baptisée « Cars », la police, les CRS, les douanes et la police aux frontières travaillent ensemble… Car les véhicules volés ne sont pas les seules cibles… Sont également activement recherchés, les stupéfiants et les armes.
© France 3
© France 3
© France 3
© France 3

Si l’objectif prioritaire du dispositif est de faire obstacle à toutes sortes de trafics, cette opération est aussi un vaste contrôle routier… qui met en évidence de nombreux défauts d’assurance et de permis de conduire... 
© France 3
© France 3

A Marseille, un important dispositif a été déployé Porte 2 C de 8 heures du matin jusqu'à midi 30. Près de 60 fonctionnaires ( Douanes, Crs, Sûreté départementale, Paf) étaient sur le pont sans oublier le chien... 
Objectif: contrôler les voitures, les papiers, les marchandises et les individus qui ne sont pas en règle avec la loi.  Menés sous l'autorité du Commissaire divisionnaire  Marjorie Ghisoli, chef de la sûreté départementale, les fonctionnaires ont traqué les :  
  • fraudes à l'exportation,
  • défaut de contrôle technique, ou d'assurance,
  • fraudes documentaires
  • recel de véhicules volés
  • détention de stupéfiants ou d'armes
© France 3
© France 3

Le bilan du contrôle à Marseille

55 fonctionnaires mobilisés
2 bateaux contrôlés à destination d'Oran et Alger 
124 véhicules contrôlés
277 documents vérifiés
21 infractions au code de la route ( 5 défauts de permis, 4 défauts d'assurance)



© France 3
© France 3

Chacun étant expert dans son domaine et en raison du nombre impressionnant de fonctionnaires engagés, les opérations de contrôles se sont déroulées relativement rapidement et les voyageurs ont pu prendre leur ferry sans trop de retard. 


© France 3
© France 3

Chaque jour, et malgré la fin de la saison estivale, plusieurs milliers de véhicules transitent à Marseille, entre la France et le Maghreb. Le port est l’un des points de passage obligés d’une criminalité qui depuis longtemps déjà… ignore les frontières…
Opération contrôle de véhicules
Reportage de Jean-Louis Boudart et Matthias Julliand
 

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus