"Want to collaborate ?" : quand Madonna embauche (LA)HORDE, un collectif marseillais, pour chorégraphier ses concerts

Le collectif (LA)HORDE, à la tête du Ballet National de Marseille depuis quatre ans, a chorégraphié huit titres de Celebration Tour, le show de la star mondiale qui célèbre ses 40 ans de carrière et dont les deux dernières dates en France ont lieu à l’Accor Arena à Paris ces 19 et 20 novembre.

Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. Ils sont  trois mais parlent d’une seule voix. Ces trois artistes du collectif (La)Horde proposent depuis dix ans des créations mêlant danse contemporaine, vidéos et performances. C’est sans doute cette complémentarité qui a plu à Madonna qui les contacte très simplement via le réseau social Instagram, en décembre 2022, il y a moins d’un an. "On reçoit un message un jour, sans savoir si c’était elle qui administrait son compte. On croyait même à une blague. Quand elle demande ensuite 'Want to collaborate ?' on répond 'yes', évidemment !"

Huit titres mis en danse par (LA)HORDE

Le mois suivant (LA)HORDE rencontre la star chez elle à New York. "Elle avait déjà beaucoup d’idées sur ce qu’elle voulait faire. Elle nous a présenté une sorte de PDF qu’elle avait conçu avec son directeur artistique Lewis James. Au départ elle nous a proposé de travailler avec elle sur deux chansons. Au final nous en avons chorégraphié huit dont 'Papa Don’t Preach', 'The Beast Within', 'Ray of Light'. Elle nous a aussi confié la direction chorégraphique du show avec pour objectif notamment de travailler les transitions entre les différentes chansons." 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par (LA)HORDE (@la.horde)

La tournée Célébration Tour, un concert de plus de 2 heures, a débuté le mois dernier à Londres avec une petite pression pour (LA)HORDE "celle qu’il n’y ait pas de souci technique", mais tout s’est bien passé souligne le collectif qui est impressionné par les performances de Madonna. "Elle est exceptionnelle. Et loin des clichés qui la dépeignent en chanteuse qui joue la provocation. Madonna ne cherche pas à choquer, elle se pose avant tout des questions : qu’est-ce qu’être une femme, comment parler de sexualité dans notre société, comment exprimer la diversité. Elle s’interroge sur les droits de chacun, sur le genre… Et même si nous n’étions pas nés quand elle a commencé sa carrière, ce sont des thèmes sur lesquels nous aimons réfléchir et qui nous portent dans nos créations nous aussi." 

Les Marseillais ont-ils pour autant trouvé facile de travailler avec une icône comme elle ? "C’est assez simple de collaborer avec elle mais elle est très exigeante, elle va vraiment jusqu’au bout des choses. Elle est très curieuse et ouverte, elle explore volontiers des choses qui a priori ne lui plaisent pas" 

Isaïa Badaoui, dans la troupe de la chanteuse

Pour (LA)HORDE, cette collaboration très particulière est une étape importante mais elle n’a pas révolutionné leur façon de travailler. "Dans le cadre du Ballet National de Marseille on a l’habitude de travailler avec des chorégraphes venus d’horizons différents, et Madonna aime s’entourer aussi de plusieurs chorégraphes comme Damien Jalet, Sidi Larbi Cherkaoui ou Nicolas Huchard par exemple pour cette tournée." 

Des ponts se sont créés aussi entre le Ballet National de Marseille et la chanteuse. Isaïa Badaoui, 21 ans, qui dansait à l’Ecole Nationale de Danse de Marseille avant d’intégrer le BNM fait partie désormais partie de ses danseurs.  

Engagés sur les sujets de société, acharnés de travail et curieux de découvrir de nouveaux univers comme Madonna, les artiste du collectif (LA)HORDE poursuivent leur chemin et en parallèle de la tournée de la star, ont lancé en août dernier les représentations de leur nouvelle pièce chorégraphique Age of content. Une réflexion née de la période Covid sur le flux d’actualités généré par les réseaux, où le virtuel offre des réalités multiples à la manière d’un monde parallèle.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité