Le créateur Jacquemus expose à Marseille, la ville qu'il aime tant

© Boris Horvat / AFP
© Boris Horvat / AFP

Il est tellement amoureux de Marseille qu'il y expose dans deux lieux différents. Simon Porte Jacquemus a intitulé cette double exposition "Marseille je t'aime", au MAC et au MuCem. Mais qu'est-ce qui le rend si fou de cette ville ?

Par AFP / ND

Jacquemus n'est pas né à Marseille mais à Mallemort, dans une famille de cultivateurs des Bouches-du-Rhône. Dès l'adolescence, le jeune créateur (aujourd'hui âgé de 27 ans) ressent une irresistible attirance pour Marseille et non pour sa jolie voisine Aix-en-Provence.

Mes potes allaient traîner à Aix, moi j'étais fasciné par Marseille, je prenais trois bus pour venir, je marchais sous la chaleur, je prenais un Ice tea à l'épicier, je me baignais, je repartais. J'ai toujours été amoureux de cette corniche, des gens, de l'énergie de Marseille, je ne me suis jamais senti en insécurité.

Jacquemus est autodidacte, a connu une ascension fulgurante, se faisant connaître avec une mode solaire et poétique, à l'esthétique naïve.

© Patrick KOVARIK / AFP
© Patrick KOVARIK / AFP

Pour la 2e édition du festival OpenMyMed, organisé par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM), le jeune créateur a eu carte blanche pour élaborer deux expositions très personnelles. La première, intitulée "Maisons", visible au MAC, Musée d'art contemporain jusqu'au 14 janvier, est une installation autour de l'idée de la maison dans le sud. La seconde est au MuCem. L'installation "Images", permet de voir jusqu'au 31 juillet des photos et vidéos tournées pendant six ans par Simon Jacquemus sur son téléphone portable. Le jeune créateur, dont la marque génère aujourd'hui sept millions de chiffre d'affaires, s'est fait connaître aussi grâce à son compte Instagram, suivi par près de 300.000 personnes, où l'on peut voir sa famille, ses amis, lui-même déambulant pieds nus dans le Sud.

EXPOS : LES DATES

"Marseille je t'aime"
Au MuCem jusqu'au 31 juillet 2017
Au MAC jusqu'au 14 janvier 2018

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Maître Isabelle Colombani

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne