Cet article date de plus de 6 ans

Décision de la cour d'appel de Paris : Tapie devra rembourser 403 millions d'euros dans l'affaire du Crédit Lyonnais

Ce mardi, la cour d'appel de Paris a annulé l'arbitrage controversé qui avait accordé 403 millions d'euros à Bernard Tapie en 2008 dans son litige avec avec le Crédit Lyonnais au sujet de la vente d'Adidas. Le patron de La Provence devra rembourser ces 403 millions.


Nouveau rebondissement dans l'affaire Tapie. La cour d'appel de Paris a décidé de réviser l'arbitrage dans l'affaire de la vente d'Adidas. Cet arbitrage rendu par trois personnalités choisies par les parties, est au coeur d'une enquête pénale dans laquelle six personnes, dont Bernard Tapie, son avocat,  Maurice Lantourne et l'un des juges, Pierre Estoup, sont mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Tapie devra rembourser les 403 millions

Selon les juges chargés de cette enquête, une entente entre toutes les parties aurait permis d'avantager Bernard Tapie dans le règlement de ce litige lui permettant d'être indemnisé à hauteur de 403 millions d'euros. La cour d'appel de Paris demande à Bernard Tapie de rembourser ces 403 millions d'euros qu'il avait reçus. Une somme qu'il devra rembourser avant son prochain procès, prévu le 29 septembre 2015. L'homme d'affaires va se pourvoir en cassation selon le Huffington Post.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice médias finances